NewB a gonflé son capital d'un million d'euros

Marc Bontemps, coordinateur et vice-président de NewB (à g.) et Bernard Bayot, président du conseil d'administration (Photo News)

Les membres de la future nouvelle banque coopérative belge ont souscrit en un mois 50.000 nouvelles parts de 20 euros. Le million ainsi obtenu permet de porter le capital de NewB à 2,4 millions d'euros.

Lancé il y a moins d'un an, le projet de nouvelle banque coopérative belge NewB continue de prendre forme. L'assemblée générale du 18 janvier dernier avait lancé la phase suivante de la constitution du capital de la future banque.

Après un mois, NewB vient de franchir le cap du million d'euros de fonds propres supplémentaires. Sur une période d’un mois, les 1.800 nouveaux membres ont en effet souscrit 50.000 nouvelles parts coopératives de 20 euros.

"Jusqu'à la fin janvier, la souscription était plafonnée à une part, soit 20 euros, par souscripteur. Depuis, les nouveaux membres peuvent acheter jusqu'à six parts, soit 120 euros", explique Marc Bontemps, vice-président de NewB.

Au total, NewB dispose à ce jour d'un capital de 2,4 millions d'euros apporté par quelque 45.000 coopérateurs. Pour rappel, les besoins en capitaux sont estimés à 60 millions d'euros au jour du lancement de la banque et à 100 millions après un an d'activité. NewB maintient son objectif d'ouvrir les premiers comptes en 2015.

Les nouvelles levées de fonds lancée depuis un mois sont "d'autant plus remarquable que chaque membre ne peut souscrire qu’un maximum de 6 parts", souligne NewB dans un communiqué. Selon Marc Bontemps, environ un tiers des souscripteurs ont acheté le maximum autorisé de six parts, soit 120 euros.

La future banque coopérative organisera le 22 mars prochain une nouvelle assemblée générale au cours de laquelle les prochaines étapes du projet seront à nouveau expliquées. Cette assemblée sera aussi l'occasion de présenter aux membres son nouveau directeur général. Il s'agit de Dirk Coeckelbergh, "un banquier expérimenté qui a déjà de longs états de services dans le secteur financier". Il a effectivement été directeur commercial au Crelan et à la banque Bacob.

Pour cette année, NewB cherche à recueillir un total de 2,5 millions d'euros afin de couvrir ses frais de fonctionnement. Un tel montant peut être obtenu sans devoir passer par un prospectus avalisé par la FSMA. La coopérative avait introduit l'an dernier un projet de prospectus plmus ambitieux, mais s'était trouvée face à un refus du régulateur des marchés financiers. D'où une ambition capitalistique revue à la baisse.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés