Affaire Madoff: la justice se penche sur le rôle de JPMorgan

Bernard Madoff a été condamné à 150 ans de prison pour une escroquerie financière. (EPA) ©EPA

JPMorgan, principale banque de Bernard Madoff, a-t-elle ignoré de nombreux et inquiétants signaux sur ses activités? La justice US enquête.

La justice américaine s'interroge sur le comportement de la banque JPMorgan Chase dans l'affaire Madoff, rapporte mercredi le New York Times.

Le ministère public se demande notamment si la banque n'a pas enfreint la législation fédérale qui exige des banques qu'elles alertent les autorités lorsqu'elles constatent l'existence de transactions frauduleuses, explique le quotidien.

"Nous pensons que le personnel en charge du dossier Madoff a agi de bonne foi et a cherché à se conformer à l'ensemble de la législation relative au blanchiment et à la régulation", a déclaré au quotidien un porte-parole de la banque américaine.

Interrogé par la suite par Reuters, il s'est refusé à tout commentaire sur l'article du quotidien.

• Bernard Madoff a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour une escroquerie financière du type pyramide de Ponzi, un système où l'argent placé par les derniers investisseurs arrivés permet de verser les rendements juteux promis aux précédents.

L'administrateur judiciaire chargé de liquider la société créée par Bernard Madoff estime que JPMorgan, principale banque de l'escroc pendant une vingtaine d'années, a ignoré, comme d'autres banques, de nombreux signaux inquiétants sur ses activités. Les banques ont réfuté ces allégations.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés