Apple Pay est-elle une app anti-concurentielle?

©Bloomberg via Getty Images

Les services de la commissaire Vestager lancent une enquête préliminaire sur d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles de l'Apple Pay. Ils sondent le marché à ce sujet.

Apple Pay, l'application de paiement de la marque à la pomme, respecte-t-elle les obligations d'une saine concurrence sur le marché européen? C'est la question à laquelle la Commissaire en charge de la concurrence Margrethe Vestager tente de répondre.

Selon le média MLex, la commissaire européenne aurait, le mois dernier, envoyé un courrier pour sonder les acteurs du marché: banques et gestionnaires d'applications. Elle souhaite savoir si les appareils d'Apple favorisent l'Apple Pay, au détriment d'autres solutions de paiement.

"La Commission étudie les éventuelles pratiques anticoncurrentielles du marché et tout éventuel comportement abusif", confirment ses services. "Dans ce contexte, la Commission surveille activement le développement des solutions de paiement mobile, ainsi que le comportement des opérateurs actifs dans le secteur des paiements, y compris les paiements mobiles."

Les technos ciblées

Les entreprises technologiques américaines sont dans l'œil du cyclone depuis quelque temps: Amazon, Google, Apple... toutes ont déjà connu les foudres de la commissaire avec, à la clef, d'importantes amendes, pour lesquelles des appels, voire des recours, ont été intentés devant la justice européenne.

Cette enquête préliminaire de la DG Concurrence est aussi dans la lignée des demandes d'informations similaires formulées en août sur le libra de Facebook. Cette monnaie virtuelle pourrait-elle injustement évincer des concurrents ou créer des restrictions concurrentielles?

Le mot d'ordre de Margrethe Vestager est en effet: donner "une réelle chance à la concurrence". 

Apple n'a pas souhaité faire de commentaires. Son application de paiement est en pleine conquête du marché européen. En Belgique, l'application a fait son entrée via le groupe BNP Paribas Fortis, mais est désormais aussi disponible dans d'autres enseignes comme Monese, Buy Way ou Revolut.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect