Argenta consolide ses résultats bancaires semestriels

©Photo News

Argenta se targue d'une "croissance saine" au premier semestre, avec notamment un total bilantaire franchissant pour la première fois les 40 milliards d'euros pour la banque d'épargne, ainsi qu'une solvabilité et une position de liquidité "très solides".

Argenta affiche pour le premier semestre un résultat net de 77 millions d'euros, en recul par rapport à 2018 (94 millions d'euros).

L'activité bancaire enregistre un résultat net d'intérêts récurrent en augmentation de 4% à 276 millions d'euros. Une bonne performance rendue possible par "un portefeuille hypothécaire en croissance, combiné avec un coût de financement stable de l'épargne privée belge et une diminution du coût de financement des investissements par des investisseurs institutionnels dans des obligations (qu'elle a) émises".

Les nouveaux investissements rapportent moins d'intérêts; là où le taux d'intérêt minimum légal sur les comptes d’épargne réglementés reste inchangé.

La marge nette d'intérêt demeure stable à 1,35%. La baisse continue des taux devrait cependant continuer d'exercer une pression sur celle-ci dans les prochains mois, "vu que les nouveaux investissements rapportent moins d'intérêts et le taux d'intérêt minimum légal sur les comptes d’épargne réglementés reste inchangé".

L'encours des comptes courants et des comptes d'épargne en Belgique a augmenté de 1,4 milliard d'euros. La banque anversoise a octroyé 2,5 milliards d'euros de crédits hypothécaires, soit une hausse de 13% par rapport à la même période l'année passée, précise-t-elle. 

Les résultats de l'assurance restent stables

Du côté de l'activité assurance, Argenta a réalisé un résultat net de 29 millions d'euros (contre 28 en 2018). Les segments actifs "nNon-Vie" ont progressé de 8% tandis que le segment "vie" est resté stable.

Argenta se veut rassurant pour les prochains mois, mais souligne que la situation macroéconomique et géopolitique devrait encourager la baisse des taux, ce qui aura des conséquences sur la marge d'intérêt.

"Les taux d'intérêt continueront, au cours de la période à venir, de peser sur nos résultats qui sont encore essentiellement liés aux intérêts", déclare Marc Lauwers, CEO d'Argenta. "Nous nous y préparons. Le soutien d'un actionnaire axé sur la création de valeur à long terme est un atout important dans ces conditions."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés