Belfius a accordé plus de 10 milliards de financement aux entreprises en 2020

Marc Raisière, CEO de Belfius. ©saskia vanderstichele

Le bancassureur public a enregistré un bénéfice net de 532 millions d'euros l'année passée et a accordé plus de 20 milliards d'euros de crédit à long terme, dont la moitié aux clients business et corporate.

Belfius soutient l'économie et les entreprises belges. C'est en substance le message envoyé ce vendredi par Marc Raisière et tout le comité de direction à l'occasion de la présentation des résultats annuels du bancassureur. Un axe de communication qui vise probablement à désamorcer la polémique créée le mois passé par le CEO lorsqu'il avait déclaré à nos confrères de Trends Tendances qu'il y avait sans doute trop de restaurants et de cafés en Belgique et que des faillites étaient inévitables.

4,6
milliards €
Belfius a accordé 4,6 milliards d'euros de crédits aux PME, indépendants et professions libérales en 2020.

Pour appuyer son propos, Marc Raisière a mis en avant les quelque 24.000 crédits d'entreprise qui ont bénéficié d'un report de paiement l'an passé pour un montant total sous-jacent de 4,7 milliards d'euros. Il a aussi indiqué que son entreprise avait octroyé un total de 509 millions d'euros de crédits Covid garantis par l'État aux entreprises et au secteur public et social.

En termes de financement à long terme, Belfius a produit 10,2 milliards de crédits à destination des clients business et corporate, soit une hausse de 9% par rapport à 2019. Le volume de crédits à long terme pour les PME, indépendants et professions libérales s'élève quant à lui à 4,6 milliards d'euros.

Parmi les autres chiffres de la présentation, on retiendra que Belfius renforce sa position sur le marché private banking et wealth management avec 7.300 nouveaux clients. L'encours de l'épargne et des placements de ces clients atteint 45,2 milliards d'euros, en progression de 9%. Dans le segment wealth, la hausse atteint même quasiment 50%.

L'adieu de Jos Clijsters

"Il y a dix ans, l'État a dépensé quatre milliards d'euros pour une banque avec des problèmes de solvabilité et de liquidités. Aujourd'hui, c'est une des institutions les mieux capitalisées d'Europe."
Jos Clijsters
Président CA Belfius

Le résultat net du bancasssureur s'établit à 532 millions d'euros, avec une contribution de 212 millions d'euros des activités d'assurance. Belfius prévoit ainsi de verser un dividende de 207 millions d'euros à l'État fédéral, son unique actionnaire via la SFPI. Une distribution qui s'effectuera en deux temps, en avril et au dernier trimestre, en respectant les recommandations de la Banque centrale européenne, souligne Belfius.

La présentation de ce vendredi était également la dernière de Jos Clijsters en tant que président du conseil d'administration. Visiblement ému, celui qui préside Belfius depuis 2014 après en avoir été le CEO s'est félicité du chemin parcouru depuis la déchéance de Dexia en 2011. "Il y a dix ans, l'État a dépensé quatre milliards d'euros pour une banque avec des problèmes de solvabilité et de liquidités. Aujourd'hui, c'est une des institutions les mieux capitalisées d'Europe, qui a déjà versé plus d'un milliard d'euros de dividende à son actionnaire!"

Jos Clijsters, qui a atteint la limite d'âge de 70 ans pour son mandat, sera prochainement remplacé par Chris Sunt, un ancien avocat d'affaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés