Belfius bientôt débarrassé de ses vieux démons

©BELGA

Le groupe bancaire a présenté des résultats 2014 en forte progression. Belfius espère mettre fin à son lourd héritage du passé à l’horizon 2016.

Belfius a vu en 2014 son bénéfice net augmenter, pour la troisième année consécutive, pour atteindre 462 millions d'euros. C'est une progression de 4% par rapport à 2013. Le bénéfice net des activités commerciales se monte à 580 millions d'euros, soit un bond de 25% sur un an avec notamment 98.000 nouveaux comptes à vue activés en 2014. Avec 29,6 milliards d'euros d'actifs sous gestion, Belfius occupe la troisième place dans le marché de la banque privée en Belgique.

Les activités commerciales bancaires ont particulièrement bien performé en grimpant de 47% sur la période à 363 millions d'euros.

Belfius Insurance a pour sa part dégagé un résultat net de 217 millions d'euros.

 

"En 2014, nous avons définitivement donné la preuve de la solidité de Belfius. Nous avons réussi avec brio les stress tests de la BCE. Nos obligations vis-à-vis de l'Europe sont arrivées à leur terme."
Jos Clijsters
Président - Belfius

L'héritage dû à l'appartenance passée de Belfius au groupe Dexia a pesé sur le bénéfice à hauteur de 118 millions d'euros en 2014. Au cours des années écoulées, Belfius a fourni de très gros efforts pour réduire les risques de cet héritage. Ce portefeuille "legacy" se compose d'un portefeuille d'obligations et de garanties de crédits. Depuis février 2015, le financement accordé par Belfius au groupe résiduaire Dexia est quasi nul alors qu'il atteignait encore plusieurs dizaines de milliards d'euros jusqu'en 2012. D'ici la fin 2016, le bancassureur entend le solder définitivement

Suivez ici la présentation en direct des résultats 2014  de Belfius

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés