Publicité

Belfius prévoit une hausse des prix de l'immobilier de 5%

©Photo News

Alors que dans ses prévisions de février dernier, la banque belge s'attendait à un léger tassement des prix de l’immobilier en 2021, elle prévoit désormais une hausse de 5%.

Les économistes de Belfius estiment que la ruée vers l'immobilier n'est pas encore terminée. Ce qui exerce une pression sur les prix. Ainsi, pour l'ensemble de l'année, ils tablent désormais sur une inflation immobilière moyenne de 5% en Belgique. Selon ces analystes, les prix continueront en outre à augmenter l'année prochaine, mais de façon plus modérée, soit de 1% seulement. "Vu l’augmentation plus forte que prévu des prix des habitations au premier semestre et les perspectives économiques plus favorables, nous avons revu à la hausse nos prévisions pour les prix immobiliers", concèdent Frank Maet et Véronique Goossens, économistes de la banque belge, alors qu'ils tablaient en février dernier sur une baisse des prix de l’immobilier résidentiel de 0,1%.

La ruée vers l'immobilier et les fortes hausses de prix sont un phénomène général, qui se produit également à l'étranger. Les faibles taux d'intérêt et la pandémie de coronavirus attirent en effet de nombreux investisseurs vers le secteur. La demande porte, d'une part, sur des biens plus chers destinés à un usage personnel, maintenant que les gens travaillent davantage à domicile, et, d'autre part, sur des biens destinés à l'investissement. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés