BNP Paribas Real Estate se lance dans le courtage immobilier

BNP Paribas Real Estate s’allie à la société immobilière We Invest pour développer ses activités dans l’immobilier résidentiel belge.

Le spécialiste de l’immobilier résidentiel We Invest a conclu un partenariat avec le BNP Paribas Real Estate afin d’accroître sa présence sur le marché immobilier belge. BNP Paribas Real Estate, qui était jusqu’ici essentiellement tourné vers l’immobilier professionnel, se lance dans l’immobilier résidentiel en s’alliant à We Invest, une scale-up fondée en 2014 qui a acquis de l’expertise dans l’immobilier résidentiel. "Notre volonté est de développer le résidentiel essentiellement sur la partie transactionnelle", déclare Frédéric Van de Putte, CEO de BNP Paribas Real Estate, qui entend "consolider la position de la banque comme acteur de référence sur le marché immobilier belge". 

"BNP garde l’interface et le conseil pour le client et We Invest intervient pour le concret et la partie opérationnelle."
Raphaël Mathieu
CEO We Invest

Concrètement, We Invest et BNP Paribas Real Estate travailleront ensemble pour la réalisation de mandats d’achat octroyés par des investisseurs ou des clients en immobilier résidentiel. Autrement dit, ils réaliseront ensemble des activités de courtage en immobilier résidentiel. "On a de plus en plus de demandes pour le résidentiel. Auparavant, on pouvait répondre à demi-mesure, désormais on souhaite pourvoir répondre pleinement aux demandes des clients", indique Frédéric Van de Putte. 

"Ce partenariat constitue une étape majeure dans la réalisation de nos objectifs", se réjouit le CEO de We Invest, Raphaël Mathieu, qui estime que cette alliance "conforte We Invest dans ses ambitions de croissance et vise à améliorer notre offre destinée aux clients, agents et franchisés". "D'un côté, BNP Paribas Real Estate profite de se joindre à une société qui grimpe et d'un autre côté, We Invest profite de la 'marque' BNP Paribas Real Estate", résume le CEO de la scale-up.

Particuliers et investisseurs

"La signature de ce nouveau partenariat illustre les ambitions de BNP Paribas Real Estate de poursuivre son développement dans le secteur résidentiel."
Frédéric Van de Putte
CEO de BNP Paribas Real Estate

Les deux acteurs ont, avant d’officialiser le deal, effectué une série de tests en interne. "Le but était de voir quels étaient les besoins du marché", explique Raphaël Mathieu, qui indique que le partenariat porte sur plusieurs axes: l’activité de courtage en immobilier neuf et ancien, qui touche aussi bien les investisseurs que les acheteurs particuliers. "Soit la vente dans le résidentiel en général", résume-t-il. 

Et dans la pratique?

"BNP gardera l’interface et le conseil pour le client et We Invest intervient pour le concret et la partie opérationnelle", simplifie Raphaël Mathieu, qui ajoute que les deux acteurs communiqueront dans les mois à venir sur la façon dont le partenariat sera mis en place pour les clients. Mais la banque précise déjà: "Il s'agit d'un vrai partenariat, on travaillera de manière commune avec We Invest sur les réponses à donner aux clients."

Belfius pionnier dans l'immobilier résidentiel

Les trois autres établissements bancaires majeurs du pays disposent également d'un département Real Estate.

KBC se concentre exclusivement sur l'immobilier professionnel et ne procède pas à des investissements résidentiels. 

A contrario, Belfius réalise des promotions immobilières à prédominance résidentielle. Dans la majorité des cas, le bancassureur public travaille "en partenariat avec d’autres promoteurs immobiliers triés sur le volet", explique-t-il. Les logements construits sont proposés dans un premier temps en priorité aux clients de la banque intéressés par cet investissement. S'ils ne trouvent personne pour les endosser, ils sont alors mis en vente sur le marché immobilier.

Belfius s'est lancé dans l'aventure en 2017 et était à l'époque la première institution financière à proposer à ses clients disposant de plus de 250.000 euros d'investir dans des immeubles neufs d'appartements.

Belfius Immo indique actuellement réaliser des projets à Auderghem, Anderlecht, Bruges, Namur, Forest, Lokeren, Braine-l’Alleud, Waregem, Ciney, Boom, Nivelles et Mons. "Les projets se situent toujours en zone urbaine et offrent une variété de typologies de logements allant de la maison individuelle en intérieur d’îlot comme à Bruges à du co-housing comme à Mons", précise le bancassureur.

Sollicitée par L'Echo, ING n'était pas en mesure de donner de détails sur son portefeuille immobilier résidentiel mercredi.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect