BNPP dégradé par Fitch

Baudouin Prot

L'agence de notation financière Fitch a dégradé lundi d'un cran la note de la dette à long terme de la banque française BNP Paribas, de "AA" à "AA-", la maintenant toutefois dans la catégorie des investissements solides, avec une perspective stable.

(afp) - Fitch indique que cette note reflète encore la capacité de la banque à générer de bons résultats, à assurer son financement et à s'appuyer sur trois grandes divisions que sont la banque de détail, la banque de financement et d'investissement (BFI) et les solutions d'investissements.

Toutefois, l'agence a décidé de dégrader la note de la banque au vu de l'importance prise par la BFI, de la détérioration de la qualité des actifs en 2009 et d'un ratio de capital par rapport aux actifs risqués en dessous de la moyenne de ses homologues.

Fitch insiste en particulier sur le fait que les activités de marché contribuent encore grandement à la rentabilité de la banque, et ce dans un environnement de plus en plus délicat.

BNP Paribas a publié un bénéfice net en hausse de 46% à 2,283 milliards au premier trimestre, supérieur au attentes, la BFI dégageant à elle seule un bénéfice avant impôt de 1,69 milliard.

Par ailleurs, comme la plupart des grands acteurs du secteur, la banque a fait face à une détérioration de la qualité de son portefeuille d'actifs en 2009, une vulnérabilité qui devrait se maintenir en 2010, malgré un léger mieux au premier trimestre.

La banque est toutefois toujours considérée par Fitch comme l'une des plus importantes d'Europe, notamment depuis l'acquisition de Fortis en mai 2009.
L'agence salue une bonne diversification de BNP Paribas et le fait que la banque ait bien traversé la crise financière.

En outre, Fitch estime que le banque reste dépendante des marchés pour se financer mais qu'elle n'a aucune difficulté à y accéder et à obtenir des prix comptétifs.
Enfin, l'agence de notation pense que BNP Paribas a une envergure si importante, en France et à l'international, qu'il y a une forte probabilité que l'Etat doive intervenir en soutien, en cas de nécessité.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés