Bolero lance son propre robot-conseiller

©REUTERS

Le courtier en ligne a présenté lundi "Matti", son nouvel assistant intelligent en investissement. Via cette plateforme web, vous pourrez investir minimum 1.000 euros parmi 50 trackers différents. Les frais de gestion s'élèvent à 1,21%.

Investir en bourse, c’est trop complexe? Cela demande beaucoup trop de temps? Si l'environnement actuel de taux bas pousse de plus en plus de Belges à se détourner de leur carnet d'épargne, certains restent encore très réticents à s'intéresser aux marchés financiers. Tel est le constat posé par Bolero, la plateforme d'investissement en ligne de KBC Bank. Elle s'est donc donné une mission: rendre l'univers boursier plus accessible. "Nous voulons démystifier et démocratiser l'investissement en bourse", explique son CEO Werner Eetezonne.

Pour ce faire, la plateforme propose depuis ce lundi son nouvel "assistant intelligent en investissement" (comprenez robot-conseiller), appelé "Matti". Celui-ci compilera automatiquement un portefeuille composé d'au moins sept trackers (ETF ou Exchange Trade Fund en anglais) d'actions et/ou d'obligations en fonction de votre profil de risque et de vos préférences. "Des dizaines de milliers de portefeuilles différents sont possibles", note Werner Eetezonne. L'algorithme a été développé par des experts de KBC et est basé sur la théorie moderne du portefeuille de Harry Markowitz, lauréat du prix Nobel d'économie en 1990.

Quels sont les principaux acteurs en Belgique?
Key Private
  • Montant minimum: 15.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 10
  • Frais de gestion: 0,75%
BinckBank
  • Montant minimum: 10.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 9
  • Frais de gestion: 1,23%
Easyvest
  • Montant minimum: 5.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 10
  • Frais de gestion: 1%
MeDirect
  • Montant minimum: 5.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 5
  • Frais de gestion: 0,90%
Dexxi
  • Montant minimum: 1.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 5
  • Frais de gestion: 0,80%
Birdee
  • Montant minimum: 1.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 20
  • Frais de gestion: 1%
Bolero
  • Montant minimum: 1.000 euros
  • Nombre de portefeuilles: 9
  • Frais de gestion: 1,21%

Source: Roland Berger

Rappelons que Bolero n'est pas le premier courtier (ni peut-être le dernier) à proposer aux particuliers d'investir en bourse via un robot-conseiller. Le mouvement est parti des États-Unis - avec Wealthfront, Betterment ou Sigfig par exemple - après la crise financière de 2008. En Belgique, ils sont moins d'une dizaine d'acteurs à fournir ce genre de service (voir l'encadré). Le cabinet de conseil Roland Berger estime cependant que le phénomène prendra de plus en plus d'ampleur. Selon lui, les actifs gérés par des robots devraient grimper chaque année d'environ 40-60% d'ici 2023 en Belgique.

Simple. Basique.

Le maître-mot du nouveau robot-conseiller de Bolero est: simplicité, simplicité, simplicité. La création de son portefeuille prend seulement 3 étapes. Premièrement, tout nouveau client doit répondre à un questionnaire d'une dizaine de minutes. Vous seront posées des questions générales sur l'économie, votre situation financière et vos objectifs de placement (horizon, appétit pour le risque, rendement visé, etc.), mais également des questions spécifiques sur l'univers des ETF. Le but de ce questionnaire est d'être certain que vous comprenez dans quel type d'outil financier vous allez investir.

"Si quelqu'un n'a pas suffisamment de connaissances, son accès sera bloqué pendant 24 heures", prévient Steven Van de Sype, le directeur commercial de Bolero. Une "académie" reprenant la théorie générale sur les ETF a cependant été créée pour l'occasion.

Après le transfert du montant à investir - au minimum 1.000 euros - vous pourrez ensuite indiquer vos préférences en matière d'actifs, secteurs, régions et/ou thèmes d'investissement. "Et votre boulot s'arrête là." L'algorithme compile alors les informations données, établit un profil de risque - sur une échelle de 1 (très défensif) à 9 (très agressif) - et vous propose un portefeuille diversifié sur base d'environ 50 trackers différents, issus de sept institutions financières comme iShares ou UBS.

Les 35-55 ans visés

1,21%
.
Bolero prélève des frais de service de 1% hors TVA (soit 1,21% au total) par an sur le montant investi. À cela s'ajoutent les taxes habituelles sur les transactions.

L'assistant enverra par la suite des notifications si votre portefeuille évolue en dehors de schémas préétablis. Par ce système, Bolero vise naturellement un public âgé entre 35 et 55 ans,  qui a peu de temps mais les économies et les connaissances nécessaires pour investir en bourse. Matti est accessible à tout le monde, que vous soyez client de Bolero/KBC ou non. Dans le second cas, il faudra passer par l'application itsme pour s'inscrire sur la plateforme web. 

Quant aux coûts, Bolero se veut le plus transparent possible. Il n'y a pas de frais d'entrée ou de sortie mais des frais de service de 1% hors TVA (soit 1,21% au total) par an sur le montant investi. À cela s'ajoutent les taxes habituelles sur les transactions comme la taxe boursière (TOB) et le précompte mobilier

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect