Publicité
Publicité
interview

"CBC vise 100.000 nouveaux clients dans les cinq prochaines années"

©Anthony Dehez

À la tête de son entreprise depuis moins d’un an et demi, Clemens Scholzen, contrairement à la plupart de ses homologues du secteur, envisage les prochaines années rempli d’optimisme.

Alors que Johan Thijs, le patron de KBC, annonçait aux syndicats au début du mois un "plan d’optimalisation" qui implique la suppression de 1.400 emplois d’ici fin 2022, Clemens Scholzen, le CEO de sa filiale wallonne CBC, parcourt la région pour une série de roadshows destinés à présenter le nouveau plan d’expansion du bancassureur. Il vise 100.000 nouveaux clients dans les cinq prochaines années pour CBC Banque. 

"Quand je vois tous les changements que nos collaborateurs ont réalisés ces cinq dernières années, je suis confiant."

Le plan d’expansion 2014-2020 arrive à son terme. Quel bilan en tirez-vous?
Nous sommes assez satisfaits parce que les résultats sont bons et que notre machine commerciale tourne bien. Nous sommes devenus une banque assez importante en Wallonie, mais qui a pu garder sa taille humaine. Un des objectifs était de passer de 279.000 à 350.000 clients. Nous sommes aujourd’hui à 335.000, soit parfaitement dans les clous. En termes de revenus, nous avons enregistré une croissance qui était 2% supérieure à la moyenne du marché sur les six dernières années. C’était l’objectif que nous nous étions fixé. Et si vous prenez l’évolution de certains encours, en termes de crédits hypothécaires, il a progressé de 64%, ce qui est énorme. Et pour ce qui concerne les crédits professionnels, soit toutes les entreprises, l’augmentation est de 42%.

Un nouveau plan d’expansion a été élaboré pour la période 2020-2025, quelle en est la substance?
Il s’axe sur trois ambitions. La première est de poursuivre avec une croissance toujours 2% au-dessus de la moyenne du marché, en offrant l’expertise aux clients qui en ont besoin et en étant rapide et facile pour ceux qui n’en ont pas besoin. La deuxième est d’attirer 100.000 nouveaux clients nets, donc atteindre les 435.000 clients. Pour y arriver, on a décidé de resegmenter nos activités au niveau de la structure pour renforcer la partie expertise et en même temps renforcer l’approche retail. Au niveau de l’expertise, nous allons créer huit centres dans lesquels nous gérerons exclusivement les clients entreprises, ainsi que huit centres de private banking. La troisième ambition concerne l’approche retail, pour laquelle nous nous reposerons beaucoup sur ce que lance KBC dans le grow beyond et le phygital.

"Un quart des fonctions actuelles vont disparaître ou changer, mais sans suppression d’emploi."

Quel sera l’impact du plan sur l’organisation interne?
Un quart des fonctions actuelles vont disparaître ou changer, mais sans suppression d’emploi. On va aussi réduire les couches de management. On va installer une structure plus flat pour avoir une proximité plus forte et plus rapide avec nos collaborateurs. On a aussi fusionné en interne certains départements. C’est nécessaire pour avoir une meilleure force de frappe et suivre le rythme de KBC. Il nous faut rester rapides, flexibles et agiles.

Quelle a été la réaction du personnel à la présentation de ce nouveau projet?
La réception a été excellente. Le fait de dire que nous ne sommes pas dans un plan de réduction, mais dans un programme de développement et d’expansion est très bien reçu. La direction a montré qu’elle avait un projet pour pérenniser CBC dans son environnement et la faire grandir en Wallonie.

Ils ne nourrissent aucune inquiétude?
Tout changement crée des inquiétudes, mais aucune d’entre elles ne me paraît insurmontable. Nous allons augmenter de 25% le budget des formations. Je préviens toutefois également mes employés qu’il ne faut pas attendre celles-ci pour se préparer pour l’avenir. La société change tellement vite qu’il faut aussi faire des efforts soi-même. Quand je vois ce que nos gens ont fait ces cinq dernières années, je suis confiant.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés