CDO: Van de Velde assigne KBC en justice

Et Van de Velde ne serait pas seul concerné!

Le producteur de lingerie Van de Velde assigne en justice son ancien banquier KBC au Tribunal de Commerce. D'autres sociétés s'estimant lésées pourraient l'imiter. La banque a vendu pour près de 2 milliards de produits structurés.

L’entreprise cherche une compensation pour avoir acheté un portefeuille de 3,45 millions d’euros de CDO en 2005, sur conseil de KBC. Ces "collateralized debt obligations" (obligations adossées à des actifs) ont connu une très forte diminution de valeur suite à la crise financière de 2008.

Melexis, GIMV, Galapagos et Jan De Nul sont dans le même cas.

Pour le groupe de dragage, on parle même de 100 millions d’euros. A chaque fois, KBC était le banquier impliqué. Au total, la banque a vendu pour 1,9 milliard de produits structurés. 600 millions sont allés aux clients du "private banking". Galapagos et Melexis se réservent la possibilité d’assigner également KBC en justice.

Le porte-parole de KBC rétorque qu’en principe, il n’y aura pas de dédommagements pour des sociétés, sauf circonstances bien spécifiques. l

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés