Publicité

Citi nomme un nouveau CEO pour ses activités belges

Citi est peu visible en Belgique depuis la vente de ses activités de détail, ainsi que du réseau d'agences associé, à Beobank. ©REUTERS

Nicolas de Callataÿ sera à la tête des activités belges du géant bancaire américain Citigroup. Il travaille actuellement comme conseiller économique au cabinet de Sophie Wilmès.

À partir du 1er novembre prochain, Nicolas de Callataÿ deviendra responsable du marché belge et chef des services bancaires pour le secteur public en Belgique, au Luxembourg et à la Commission européenne, a annoncé Citi dans une communication interne. De Callataÿ succède ainsi à l'Américaine Gilda Neiman en tant que Citi Country Officer (CCO). Il avait auparavant passé 15 ans chez J.P. Morgan, le concurrent américain de Citigroup.

Ces dernières années cependant, il était actif rue de la Loi, en tant que conseiller économique de la vice-Première ministre, et ancienne Première ministre, Sophie Wilmès (MR). De Callataÿ s'est spécialisé dans les dossiers énergétiques et a également participé à l’élaboration des plans de relance économique lors de la pandémie.

Gros clients

Plus tôt cette année, Citi a toutefois annoncé qu'elle souhaitait élargir son champ d'action, cherchant davantage à cibler les entreprises de taille moyenne.

Citi est peu visible en Belgique depuis la vente de ses activités de détail, ainsi que du réseau d'agences associé, à Beobank. Il ne lui reste d'ailleurs qu'une douzaine de personnes à Bruxelles. La banque fournit une gamme de services aux grands clients, qu'il s'agisse de banques, de gouvernements, de compagnies d'assurances ou de très grandes entreprises.

Plus tôt cette année, Citi a toutefois annoncé qu'elle souhaitait élargir son champ d'action, cherchant davantage à cibler les entreprises de taille moyenne. La banque offre un ensemble de services de paiement international, de gestion de risques, de capital et de conseil pour les entreprises qui opèrent à l'international et dont le chiffre d'affaires atteint au moins plusieurs centaines de millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés