Publicité

Citibank veut s'adresser aux PME belges

Déjà présente auprès des grandes entreprises et d'institutions belges, Citibank veut offrir des solutions aux PME exportatrices. ©REUTERS

Le géant bancaire américain Citigroup veut étendre son empreinte en Belgique. Sa banque souhaite se tourner vers les PME belges actives à l'international.

Citigroup a annoncé vouloir étendre son empreinte globale en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Le géant bancaire américain se renforcera notamment en Belgique.

Raymond Gatcliffe, directeur de Citi Commercial Bank dans la région EMEA, a annoncé le recrutement de quelque 25 employés, dont des banquiers et des responsables des risques et du contrôle cette année.

Les acteurs ciblés par Citibank en Belgique sont ceux qui opèrent à l'international et enregistrent un chiffre d'affaires d'au moins plusieurs centaines de millions d'euros.

Objectif PME

En Belgique après avoir vendu sa banque devenue Beobank -enseigne désormais fusionnée avec le BKCP- , Citigroup entend développer des activités destinées aux PME.

Auke Leenstra, responsable de la division Benelux précise qu'après les grandes institutions et les grandes entreprises la banque veut se tourner vers les entreprises de taille moyenne. Les acteurs ciblés sont ceux qui opèrent à l'international et enregistrent un chiffre d'affaires d'au moins plusieurs centaines de millions d'euros.

L'offre de crédit n'est toutefois pas une priorité.

La banque sera également attentive aux institutions européennes actives depuis Bruxelles.

Pas forcément des crédits

L'offre de crédit n'est toutefois pas une priorité. "Le prêt n'est que secondaire. Nous ne serons jamais leader sur ce créneau. Ces entreprises ont déjà accès au financement grâce à leur réputation", explique la responsable Benelux.

Citibank souhaite se concentrer sur une offre de paiements, de gestion des risques, de devises, de capitaux et de conseils. "C'est une offre dont nous disposons déjà. Nous la proposerons désormais également à des sociétés bien positionnées en Europe, aux États-Unis et en Asie, qui souhaitent se développer davantage avec un banquier et un système."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés