Crédit à la consommation: la parade des banques

©Lieven Van Assche

En Belgique, les banques cherchent la parade pour contourner les nouvelles règles encadrant le découvert bancaire.

Une nouvelle loi transposant une directive européenne doit entrer en vigueur le 1er décembre en Belgique et renforcer la protection des consommateurs. Mais déjà des voix s’élèvent chez Test-Achats pour dénoncer certains "contournements" par les banques des nouvelles règles encadrant le découvert bancaire.

"Certaines banques profitent des modifications légales pour proposer de nouveaux produits à leurs clients", prétend son porte-parole, Jean-Philippe Ducart, qui précise: "Des clients de BNPP Fortis nous ont indiqué qu’ils avaient été invités par leur banque à souscrire une nouvelle réserve de trésorerie, dans la perspective de l’arrivée du nouveau cadre légal". Idem pour ING.

La nouvelle loi applicable aux "crédits conso" prévoit qu’à partir du 1er décembre, tous les découverts à la banque seront encadrés par la loi; ce n’était pas le cas auparavant, pour autant que le dépassement ne dure pas plus de 3 mois et reste inférieur à 1.250 euros.

Du côté des banques, on confirme: "Nous avons créé un nouveau produit qui est une réserve directe. Il s’agit d’un contrat entre le client et la banque. Il prévoit la possibilité d’aller dans le négatif pour un montant à la carte pouvant aller de 250 euros à 2.500 euros maximum", explique-t-on chez BNPP Fortis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés