Daniel Bouton convoqué au procès Kerviel

Daniel Bouton, ex-président de Société Générale

Selon les avocats de la Société Générale, l'ancien président sera bel et bien présent ce mardi comme souhaité par le tribunal correctionnel de Paris.

Le tribunal correctionnel de Paris a annoncé qu'il convoquait mardi prochain Daniel Bouton, l'ancien président de la Société générale, pour témoigner au procès de l'ex-trader de la banque, Jérôme Kerviel.

Les avocats de la SocGen, partie civile, ont indiqué que Daniel Bouton serait présent.

Daniel Bouton, qui a démissionné de ses fonctions au sein de la banque en avril 2009 pour être remplacé par Frédéric Oudéa, avait dit début juin qu'il ne viendrait témoigner que si le tribunal le lui demandait.

Poursuivi pour "faux, usage de faux, abus de confiance et introduction frauduleuse de données dans un système informatique", Jérôme Kerviel se voit reprocher des positions vertigineuses sur les marchés financiers ayant entraîné une perte historique de 4,9 milliards d'euros pour la banque en janvier 2008.

Le jeune homme de 33 ans encourt jusqu'à cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende.

Lors de l'annonce de la perte record de trading, Daniel Bouton l'avait qualifié de "terroriste".

Dès l'éclatement de l'affaire Kerviel, il avait été la cible d'attaques répétées de la part du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, qui réclamait son départ.

Me Olivier Metzner, l'avocat de Jérôme Kerviel, n'avait pas cité Daniel Bouton, déjà entendu dans le cadre de l'instruction, comme témoin au procès.

La demande a été formulée par une partie civile secondaire représentant des actionnaires de la SocGen.

 

A l'ouverture du procès, Me Jean Veil, un des avocats de la banque, avait déclaré qu'il n'était pas favorable à la convocation de Daniel Bouton, redoutant que le procès ne se transforme en véritable "Barnum"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés