Degroof Petercam rejoint un réseau international

©Dieter Telemans

À côté de la banque privée, Degroof Petercam veut développer la dimension banque d’affaires (fusions et acquisitions, marchés financiers). Elle signe en ce sens un partenariat avec International M&A Partners, IMAP.

Degroof Petercam rejoint ce lundi le réseau IMAP, pour International M&A Partners. Le deal prévoit que Degroof Petercam Investment Banking sera pour la Belgique et la France le partenaire exclusif de ce réseau international de banques d’affaires dans le domaine des fusions et acquisitions.

IMAP regroupe toute une série de boutiques de taille moyenne, réparties dans une quarantaine de pays. Sur les neuf premiers mois de l’année, elles ont réalisé 140 deals dont la valeur totale dépasse les 6 milliards de dollars.

Du business en plus

"Rejoindre un réseau international va nous donner accès à des marchés que nous ne touchions pas jusqu’ici", se réjouit François Wohrer. Depuis janvier dernier, le Français pilote la division banque d’investissement de Degroof Petercam, division qui regroupe la salle de marchés et le corporate finance et représente un quart des revenus de la maison. François Wohrer dirigeait auparavant Degroof Petercam France.

"Aujourd’hui en matière de fusions / acquisitions, on ne peut plus se permettre d’être un acteur local, même quand on est focalisé sur les midcaps."
François Wohrer
Degroof Petercam - Investment banking

"Aujourd’hui en matière de fusions/acquisitions, on ne peut plus se permettre d’être un acteur local, même quand on est focalisé sur les midcaps comme nous le sommes", estime François Wohrer. "MAP nous donne accès à des marchés comme les Etats-Unis avec une boutique comme Capstone Headwaters, le Royaume-Uni avec Panmure Gordon, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, etc. Quand vous êtes entrepreneur et que vous vendez votre entreprise, vous voulez être sûr que vous ne perdez pas une opportunité parce que votre conseiller n’est pas présent ici ou là. Donc, ce réseau est bon pour nos clients comme il est bon pour Degroof Petercam, car cela va développer nos activités."

Le banquier d’affaires estime que le partenariat avec IMAP apportera un volume substantiel de rentrées à la maison. "Nous allons cette année dépasser les 35 millions d’euros de revenus en corporate finance, un record pour Degroof Petercam. Je table sur une hausse de 50% d’ici cinq ans, dont un tiers environ grâce à IMAP."

François Wohrer. ©doc

Depuis sa prise de fonction en janvier, François Wohrer a passé pas mal de temps à restructurer la maison, dans le sens de "l’intégration".

"On a cassé les silos nationaux et on fonctionne désormais par secteurs, au sein desquels collaborent la Belgique, la France et l’Espagne que nous avons démarrée il y a peu." (François Wohrer, responsable de la banque d'investissement de Degroof Petercam)

Recrutements venant d'ING et PwC

Après avoir connu des départs en série après la fusion en 2015 entre Degroof et Petercam, notamment dans la salle des marchés et le corporate finance, François Wohrer se félicite que des valeurs sûres aient fait le chemin inverse.

Parmi les recrues récentes, quelques-unes proviennent de la salle de marchés d’ING Belgique (qui a été transférée à Londres): Laurent Pierret, Anthony della Faille, Thierry De Wispelaere. À noter aussi, l'arrivée de trois noms en provenance du consultant PwC : Edgar Hujoel et Alexandre Delaporte et Alexander Aerts.

Banque Degroof Petercam, qui emploie 1.371 équivalents temps plein dont 857 en Belgique, est détenu à 51% par les actionnaires de référence de l'ex-Degroof (les familles Philippson, Haegelsteen, Schockert et Siaens; Copeba et Cigrang) et à 21% par les familles Peterbroeck et Van Campenhout, à l'origine de Petercam. Degroof Petercam gère 55 milliards d’euros d’actifs, dont 35 en banque privée, son premier métier.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect