Des assureurs et les autorités belges veulent grimper dans Euroclear

Euroclear Operation Centre, Boulevard Du Roi Albert II ©©Belga

Les pouvoirs publics belges et quatre grandes compagnies d’assurance envisagent de s’unir pour prendre conjointement une part de 10% dans le géant des titres Euroclear.

Selon plusieurs sources, les sociétés publiques d’investissement, la SFPI (fédéral) et PMV (Flandre) feraient partie d’un consortium comprenant quatre compagnies d’assurance – AG (filiale d’Ageas), Belfius Insurance, les Assurances Fédérales et Ethias – en vue de prendre conjointement une participation dans Euroclear. L’objectif ? Acquérir ensemble environ 10% du groupe financier afin d’avoir leur mot à dire dans la prise de décisions du géant des titres installé à Bruxelles. Sur base des dernières valorisations d’Euroclear – entre 5,7 et 5,9 milliards d’euros selon les transactions – cette participation représenterait un investissement de 550 à 600 millions d’euros.

L’intérêt du consortium s’inscrit dans une refonte de l’actionnariat d’Euroclear.

Les six candidats actionnaires considèrent cette transaction comme un investissement dans une infrastructure financière cruciale à long terme. L’entreprise bruxelloise est une pièce incontournable sur l’échiquier mondial du négoce de titres, et combinée avec le réseau bancaire mondial de Swift, constitue un pilier essentiel du statut de Bruxelles en tant que centre financier. L’an dernier, Euroclear a géré des échanges de titres à hauteur de 791.000 milliards d’euros et a assuré la conservation de l’équivalent de 28.800 milliards d’euros de valeurs mobilières.

L’intérêt du consortium s’inscrit dans une refonte de l’actionnariat d’Euroclear. De nombreux actionnaires du géant des titres – sur un total de 115, dont de nombreuses banques et maisons de Bourse internationales – ont signalé qu’ils souhaitaient céder leur participation. Le principal actionnaire d’Euroclear est le gestionnaire de titres français Sicovam (15,9%). On trouve à ses côtés d’autres institutions financières comme JP Morgan, Société Générale, BNP Paribas Fortis (3,1%) et des groupes boursiers comme Euronext, l’Américain ICE et le London Stock Exchange.

2,62
pour cent
Via la SFPI, notre pays détient depuis l’an dernier une participation de 2,62% dans Euroclear.

Au printemps, le groupe – dirigé par la Belge Lieve Mostrey – a mandaté Goldman Sachs pour préparer leur sortie. Deux pistes ont été examinées: la vente d’un bloc d’actions à une ou plusieurs parties et une introduction en Bourse. Dans ce dernier scénario, un investissement du consortium " belge " semble moins évident, étant donné l’incertitude au niveau du prix d’entrée.

D’autres parties ont déjà manifesté leur intérêt, dont les fonds d’investissement CVC et Hellman & Friedman, et le fonds étatique singapourien GIC. Mais l’intérêt des Belges est aujourd’hui déjà bien présent: via la SFPI, notre pays détient depuis l’an dernier une participation de 2,62% dans Euroclear.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n