Des banques bloquent l'achat de bitcoins à leurs clients

©REUTERS

De plus en plus de banques décident de bloquer l'achat de bitcoins et autres crypto-monnaies par carte bancaire afin d'éviter les risques causés par ces monnaies numériques.

Lloyds Banking Group interdit désormais les achats de bitcoin à tous ses clients munis de carte de crédit. La banque britannique suit ainsi l'exemple de plusieurs grandes banques américaines qui craignent des problèmes d'endettement."A Lloyds Bank, Bank of Scotland, Halifax et MBNA (ses filiales, ndlr), nous n'acceptons pas les transactions en cartes de crédit impliquant l'achat de cryptomonnaies", explique un porte-parole de la banque.

Aux Etats-Unis, les banques JPMorgan, Bank of America et Citigroup ont chacune annoncé une mesure similaire en fin de semaine dernière. JPMorgan, qui a décrété cette interdiction samedi, a expliqué ne pas vouloir du risque de dette associé aux transactions, selon une de ses porte-parole, Mary Jane Rogers. Bank of America ajoute dans une note de service que cette interdiction n'affecterait pas les cartes de débit. À la différence des cartes de crédit, les cartes de débit ne peuvent pas entraîner de découvert.

Citigroup a pour sa part déclaré arrêter lui aussi les achats de devises virtuelles via ses cartes de crédit. "Nous continuerons de revoir notre politique au fur et à mesure que ce marché évoluera", a déclaré une porte-parole, Jennifer Bombardier.

Outre les risques financiers, les banques souhaitent éviter que des réseaux criminels utilisent des cartes de crédits lors de transactions avec les monnaies numériques Le bitcoin a en outre un cours largement fluctuant, jusqu'à atteindre un pic à 16.323 euros le 17 décembre 2017. Sa valeur est depuis retombée sous la barre des 10.000 euros. Facebook a depuis quelques jours interdit toute publicité faisant référence aux crypto-monnaies.

La Corée du Sud et la Chine ont déjà pris des initiatives pour mieux l'encadrer et les ministres français et allemand des Finances vont présenter des propositions communes lors du sommet G20 Finances prévu à Buenos Aires à la mi-mars. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect