Dexia en recul, mais satisfaite

Dexia enregistre un bénéfice net de 203 millions d'euros au troisième trimestre. C'est 26% de moins qu'au troisième trimestre de l'an passé. Cela n'empêche pas Pierre Mariani d'afficher sa satisfaction.

Dexia enregistre un bénéfice net de 203 millions d’euros au troisième trimestre, en recul de 26% par rapport au troisième trimestre 2009. Toujours par rapport à la même période l’an passé, les revenus baissent de près de 10%, à 1,234 milliard d’euros, tandis que les coûts augmentent de 6,2%, pour atteindre 973 millions. Dexia souligne que cette augmentation est due à des charges de restructuration de 93 millions d’euros enregistrées durant le troisième trimestre 2010, mais affirme que le " plan de transformation " de la banque enregistre des progrès significatifs. En particulier, ses besoins de financement à court terme sont en baisse de 23 milliards d’euros par rapport à juin 2010, et de 64 milliards par rapport à septembre 2009.

"Et au-delà de la volatilité des activités purement financières, qui reste forte, les résultats de nos métiers se tiennent extrêmement bien" souligne Pierre Mariani, administrateur délégué du groupe.

Très bons résultats de la banque de détail et de l'assurance

Les revenus de la banque de détail et commerciale progressent de 2,7% par rapport au troisième trimestre 2009, tandis que ses résultats avant impôts enregistrent un bond de 43%, pour atteindre 208 millions d’euros au troisième trimestre 2010. "Nous avons enregistré une très forte baisse du coût du risque, et de très belles performances commerciales à la fois en Belgique et en Turquie", détaille Pierre Mariani.

Les revenus des services financiers au secteur public et le financement de projet sont eux en recul de 18% par rapport au troisième trimestre 2009, grâce principalement à la hausse des coûts de financement au premier trimestre 2010, suite aux engagements pris par Dexia à l’égard de la Commission européenne, tandis que le résultat avant impôt recule de 23%, pour atteindre 98 millions d’euros.

L’activité d’asset management, elle, affiche un résultat avant impôts de 114 millions d’euros, deux fois celui du troisième trimestre 2009, grâce à de bonnes performances dans l’assurance en Belgique.

Le " group center ", qui regroupe les activités de trésorerie, d’ALM et de gestion centrale des actifs,est en perte de 151 millions d’euros avant impôts. Les revenus sont en diminution suite à une baisse des revenus sur des obligations CPI turques, et l’impact négatif du risque de crédit propre du groupe. En outre, les coûts sont affectés par 93 millions de frais de restructurations, liés au plan de réduction des coûts annoncé au septembre 2010.

Quant aux portefeuilles en run off, ils enregistrent 53 millions d’euros de pertes au troisième trimestre. Le groupe a cédé pour 20 milliards d’obligations et pour 3,7 milliards de prêts au secteur public, avec un impact négatif de 142 millions sur le résultat.

"Cela nous permet d’être en avance par rapport aux engagements pris vis-à-vis de la Commission européenne, commente Pierre Mariani. Nous bouclons ainsi, pour la septième fois consécutive, un trimestre bénéficiaire, tout à fait conforme avec notre stratégie de long terme."

Sur les neufs premiers mois de l’année, le résultat net part du groupe atteint 667 millions d’euros, 17,5% de moins que sur les neuf premiers mois de 2009.

Un accord sur Bank Slovensko

Le groupe ajoute qu’il a engagé le processus de vente des activités d’assurances en Turquie, et qu’il devrait annoncer dans les toutes prochaines heures la conclusion de la vente de Banka Slovensko. Interrogé sur les discussions avec la Banque Postale, Pierre Mariani répète y voir "matière à bâtir un accord profitable aux deux parties", mais que le "dossier reste ouvert". "Le nombre de questions auxquels il faut répondre est relativement limité, précise-t-il: combien? et sous quelle forme? Nous avons fait des propositions pour répondre à ces deux questions. Mais ce dossier n'est pas vital, nous sommes très occupés sur de très nombreux autres sujets".

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés