Dexia montre une certaine résilience face à la crise

Pierre Crevits, à la tête de Dexia depuis mai 2020, présente des résultats plutôt résilients en cette période de crise. ©Tim Dirven

Le groupe Dexia a poursuivi la réduction de son bilan, même si les cessions d'actifs n'ont pas atteint les niveaux effectués en 2019.

Évoluant désormais hors des marchés boursiers, Dexia poursuit la réduction de son bilan. En 2020, il s'est tassé de 5%, à 114,4 milliards d'euros, le groupe réalisant ainsi déjà 70% des objectifs fixés à l'horizon 2022.

"Alors que 2019 avait connu une forte accélération des ventes d'actifs dans des conditions de marché très favorables, en 2020, l'exécution du plan de cession d'actifs a été impactée par la crise provoquée par la pandémie de Covid-19", reconnait-on toutefois chez Dexia.

"En dépit des fortes turbulences de marché provoquées par la pandémie de Covid-19 au premier semestre, Dexia n’a pas subi de perturbation dans son refinancement et sa gestion de la liquidité."
Dexia

La banque résiduelle n'a toutefois pas échappé aux effets de la crise sanitaire. Le groupe a ainsi dû enregistrer une charge additionnelle en coût du risque et comptabilisé des corrections de valeur supplémentaires dans les fonds propres réglementaires.

"L’impact de ces éléments sur le capital réglementaire a néanmoins été en grande partie compensé par les mesures d’assouplissement rapidement prises par les superviseurs", lit-on dans un communiqué.

Ratios solides

La perte nette, part du groupe, s'est améliorée à 618 millions d'euros (475 millions d'euros d'éléments récurrents, 31 millions d'euros d'éléments de volatilité et 112 millions d'éléments non récurrents).

618 millions
d'euros
La perte nette, part du groupe, s'est élevée à 618 millions d'euros en 2020.

Ce résultat négatif a pesé sur les fonds propres. Le "total capital" du groupe est passé de 7,4 milliards d'euros en 2019 à 6,9 milliards en 2020. Les ratios de capital sont toutefois restés supérieurs aux exigences requises.

"En dépit des fortes turbulences de marché provoquées par la pandémie de Covid-19 au premier semestre, Dexia n’a pas subi de perturbation dans son refinancement et sa gestion de la liquidité", précise le groupe. La réserve de liquidité s’élève à 18,5 milliards d'euros dont 11 milliards sous forme de cash.

Enfin, au niveau des activités, Dexia poursuit la simplification de son réseau aux États-Unis et en Italie: New York est devenu une succursale et l'analyse des options stratégique se poursuit pour Dexia Crediop.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés