Dexia : Protocole d'accord entre deux syndicats et la direction

Après une nouvelle journée de négociations, les syndicats chrétien et libéral viennent de conclure un protocole d'accord avec la direction de Dexia.

Les syndicats chrétien (CNE-LBC) et libéral (CGSLB-ACLVB) du bancassureur Dexia ont conclu vendredi soir, à l'issue d'une journée de négociations, un protocole d'accord avec la direction. Il n'y aura pas de départs forcés, indique Martine Lefèvre de l'ACLVB.

La réunion avait débuté vendredi matin. Le protocole a été conclu vers 19h. "Il ne devrait pas y avoir de départs forcés. Si certaines fonctions venaient à disparaître, les départs seraient encadrés par une réglementation. Il pourrait également y avoir de la mobilité interne et des 'adaptations favorisant la mobilité' au sein du jobcenter", indique Martine Lefèvre. Le jobcenter est un service interne qui place les travailleurs. "Les personnes qui y arrivent doivent être plus rapidement remises au travail", estime la syndicaliste.

Dexia s'est également engagé à ne pas altérer le barème de répartition des économies. L'entreprise avait indiqué que 45% des économies prévues se feraient via le personnel et 55% via une réduction des coûts.

Selon Martine Lefèvre, les principes contenus dans le protocole d'accord doivent désormais être élaborés et négociés.

Les syndicats ont également obtenu la garantie qu'une discussion approfondie aura lieu quant aux au décisions prises et à la stratégie de l'entreprise. Les syndicats pourront pour cette discussion faire appel leurs propres spécialistes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés