Difficultés de crédit en cas de factures GSM impayées: "inacceptable" (Test-Achat)

Test-Achats estime "inacceptable" le fait que des banques, avant d'octroyer des crédits à des clients potentiels, vérifient d'abord le paiement effectif de leurs factures GSM.

Bien qu'elle n'ait jamais eu écho de ces pratiques, l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats a estimé samedi "inacceptable" le fait que des banques, avant d'octroyer des crédits à des clients potentiels, vérifient d'abord le paiement effectif de leurs factures GSM.

Test-Achat redoute que cette pratique avec les factures GSM ne vise en réalité qu'à ouvrir la voie à terme au contrôle préventif du paiement effectif d'autres factures courantes.

L'organisation réagissait ainsi aux articles de presse parus samedi selon lesquels les banques entendent contrôler la régularité des paiements de factures de GSM avant d'octroyer un prêt.

Une nouvelle enquête de la Banque Nationale le montre: les mauvais payeurs de factures de GSM ont dix fois plus de risques d'avoir encore plus de problèmes financiers.

Selon l'étude, demandé par le ministre en charge de la Consommation Paul Magnette, il existe un lien entre le non-paiement de factures de GSM et des problèmes de remboursement de crédit.

Febelfin, la fédération du secteur financier, estime qu'il faut de nouveaux critères pour l'octroi de crédits. "Les arriérés de factures de télécoms mais aussi les factures d'énergie en souffrance doivent servir d'indicateurs", estime Pamela Renders de Febelfin.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés