Encore moins d'agences bancaires en 2015

©BELGIAN_FREELANCE

Dans le cadre de son bilan annuel, Febelfin a mis l’accent sur la transformation numérique des activités bancaires. Il ressort ainsi que le secteur financier continue d’investir massivement dans la cybersécurité alors que le nombre d'agence continue de fondre sur le territoire.

Le nombre d'agences bancaires en Belgique est en constante diminution depuis plus de 10 ans. En 2000, on en comptait encore 12.751 dans le pays. L'an dernier, il y en avait près de deux fois moins (6.552 agences), contre 6.810 en 2014 selon le bilan annuel de la fédération du secteur financier (Febelfin).

La banque mobile a le vent en poupe

©Sofie Van Hoof

Cette réduction par les banques de leur réseau d'agences s'accompagne d'une évolution majeure dans les modèles bancaires, marqués notamment par des services "toujours plus omnicanaux" et adaptés aux attentes de plus en plus numériques des clients. "Un défi mais aussi une opportunité pour le secteur", selon le président de Febelfin, Rik Vandenberghe, également patron d'ING Belgique.

11 millions
Le nombre de souscriptions à la banque en ligne a dépassé la barre des 11 millions l'an dernier.

Febelfin constate par ailleurs que la banque mobile est en pleine ascension en Belgique (+1,1 million en 2015 à 3,19 millions d'abonnements) tandis que le nombre de souscriptions à la banque en ligne a pour sa part dépassé la barre des 11 millions l'an dernier. Il y a dix ans, on en dénombrait 3 millions (voir graphique ci-dessous).

 

©Febelfin

Pour autant, le président de Febelfin ne voit pas venir la fin des agences. "La suppression complète du réseau d'agences physiques n'est pas à l'ordre du jour. C'est prématuré. Mais il y a une tendance", constate Rik Vandenberghe. Actuellement, à peine un tiers des clients environ se rendent encore régulièrement dans les agences pour y effectuer des transactions.

©jdb

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés