Fortis: décision sur l'audition des ministres remise au 16 décembre

Dider Reynders lors de son audition par la Commission d'enquête parlementaire Fortis. L'auteur de cette photo, Didier Lebrun, avait gagné le "Sabam press photo award 2009" car l'ombre du dossier de Reynders ressemblait étrangement à un fusil.

On ne sait toujours pas si Karel De Gucht, Didier Reynders et Yves Leterme devront être entendus par la justice dans le dossier Fortis. La Cour a remis sa décision au 16 décembre, au moment où l'on se décidera sur le fonds de l'affaire

Le tribunal de première instance de Bruxelles n'a pas encore statué jeudi sur une éventuelle audition du Premier ministre Yves Leterme, du ministre des Finances Didier Reynders, de l'ancien ministre Karel De Gucht et du conseil d'administration de l'ancienne Fortis, a indiqué l'avocat Geert Lenssens à l'agence BELGA.

L'avocat avait réclamé leurs auditions, en qualité de témoins, dans le cadre de la procédure qu'il a intentée au sujet de la vente des activités bancaires de Fortis à BNP Paribas.

La requête de l'avocat sera à nouveau traitée le 16 décembre, en même temps que le fond de l'affaire.

L'avocat Geert Lenssens avait intenté, début 2009, pour le compte d'actionnaires de Fortis, une action contre l'Etat belge pour son rôle dans le démantèlement du bancassureur et la vente de certains de ses actifs à BNP Paribas. Ces actionnaires estiment que l'Etat avait commis des fautes, ce qui avait fait perdre de la valeur à l'action Fortis. Ils veulent aujourd'hui récupérer une partie de leurs pertes et que l'Etat soit reconnu responsable.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés