Gilles Samyn est le nouveau président de Degroof Petercam

"Je suis surpris par la qualité des collaborateurs et j'entame ma mission avec un grand enthousiasme!", indique Gilles Samyn. ©Kristof Vadino

Cet entrepreneur chevronné prend la succession de Ludwig Criel. Son mandat s'étend en principe jusqu'à 2024.

Après trois ans à la présidence du conseil d'administration de Degroof Petercam, il était temps pour Ludwig Criel de tirer sa révérence. Pour le remplacer, les actionnaires de la banque privée ont jeté leur dévolu sur Gilles Samyn, "un chef d'entreprise accompli et un administrateur expérimenté", soulignent-ils dans un communiqué de presse.

Le septuagénaire dispose en effet d'un CV long comme le bras. Au cours de sa carrière, il a notamment officié à la BBL, au sein du Groupe Frère-Bourgeois et de la Compagnie Nationale à Portefeuille en sus de ses fonctions académiques et scientifiques à la Solvay Business School. Plus récemment, il a été appelé pour diriger un groupe d'experts chargé de repenser la stratégie de l'aéroport de Charleroi.

Contacté il y a neuf mois pour assurer ce poste, Gilles Samyn a passé avec succès les examens fit-and-proper des régulateurs. "Un long délai pour quelqu'un qui aime travailler vite comme moi", commente-t-il.

Ce jeudi, il a assisté à un premier conseil d'administration en tant qu'observateur. Il en prendra la tête au mois de mai prochain. "Je suis surpris par la qualité des collaborateurs et j'entame ma mission avec un grand enthousiasme!"

Nombreux défis

Les défis sont nombreux pour l'institution qui va fêter ses 150 ans cette année et qui a récemment traversé quelques tempêtes: la numérisation, l'efficacité opérationnelle, la concurrence de plus en plus exacerbée en Belgique et sur les autres marchés où Degroof est présent, ou encore l'application de la réglementation anti-blanchiment figurent parmi ceux-ci.

150
ans
Degroof Petercam va fêter ses 150 ans.

"Il est vrai que nous avons vécu des moments difficiles", commente Bruno Colmant, le CEO de Degroof Petercam. "L'arrivée de Gilles Samyn constituera un extraordinaire effet de levier pour nous."

Les deux hommes se côtoient depuis longtemps et se connaissent bien. Gilles Samyn a même été le professeur de Bruno Colmant quand ce dernier était étudiant à l'ULB. Le nouveau président se targue aussi de bien connaître une bonne partie de ses homologues de la même génération dans les autres institutions financières du pays, notamment Herman Daems chez BNP Paribas Fortis et Diego du Monceau chez ING Belgique.

"Si nous prenons les bonnes décisions, cette entreprise indépendante belge a un bel avenir devant elle."
Gilles Samyn

"Notre expérience peut être utile pour mieux faire travailler les autres", estime-t-il. Il entend en tout cas apporter tout son savoir-faire à ses nouveaux collaborateurs. "Je veux alimenter notre réflexion avec mes idées. Si nous prenons les bonnes décisions, cette entreprise indépendante belge a un bel avenir devant elle."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés