Impact de la pandémie très limité pour Argenta

Argenta peut compter sur son réseau d'agences, fort de 428 bureaux actuellement, dont neuf à Bruxelles et 27 en Wallonie. ©Siska Vandecasteele

La banque anversoise n'a provisionné qu'un montant de vingt millions d'euros pour faire face au risque de crédit à la suite de la crise économique.

Argenta fête ce mois-ci ses 65 ans d'existence. Son nouveau siège social flambant neuf dans le centre d'Anvers n'accueillera pas de festivités à cette occasion en raison de la pandémie, alors que la plupart des collaborateurs de l'enseigne n'ont pas encore pu découvrir le bâtiment.

219
millions d'euros
Argenta a réalisé un bénéfice net de 219 millions d'euros l'an passé.

D'un point de vue financier, le coronavirus n'aura cependant pas eu un impact trop conséquent. Le bancassureur a mis 5,8 millions d'euros de côté pour faire face aux potentiels défauts de ses clients particuliers. En tenant compte de son portefeuille d'obligations et des intérêts qui ne seront pas récupérés, l'enveloppe atteint un total de près de vingt millions d'euros. Une somme limitée qui peut s'expliquer par le fait qu'Argenta se concentre essentiellement sur le marché des particuliers. L'an passé, elle a procédé à quelque 5.134 moratoires pour des particuliers affectés par le ralentissement économique.

Le bénéfice net de l'établissement s'est élevé à 219 millions d'euros l'an passé, en progression de 25,9%. "C'est une très belle performance", estime Marc Lauwers, le CEO de la banque. "Nous ne nous attendions pas à réaliser un aussi joli résultat commercial dans une période de confinement."

Agences toujours pertinentes

Argenta a enregistré de bons chiffres dans ses activités de gestion d'actifs, où son portefeuille de fonds d'investissement et d'assurance a gonflé de 18%, ce qui a généré 20 millions d'euros de revenus supplémentaires en commissions.

"Nos résultats montrent que notre modèle, qui donne un grand rôle aux agences locales, fonctionne."
Marc Lauwers
CEO d'Argenta

Comme chez la plupart de ses concurrents, les dépôts ont connu un forte progression (+8%). L'activité de transformation bancaire demeure cependant sous pression en raison du contexte persistant de taux bas. L'année passée, la marge d'intérêt d'Argenta est tombée à 1,28%, un plus bas historique. Grâce au volume de crédits produits, les revenus d'intérêt augmentent néanmoins de 6%. Le ratio coûts-bénéfices de l'enseigne s'améliore quant à lui, passant de 64 à 59%.

L'an passé, la banque a retiré du service 143 distributeurs automatiques de billets (DAB) après de violentes attaques contre plusieurs de ces appareils. Elle annonce que 136 d'entre eux ont été remplacés ou remis à neuf. Argenta est membre de Jofico, qui doit développer un réseau de DAB avec bpost banque, vdk bank, AXA Banque et Crelan.

La banque anversoise compte encore sur son réseau d'agences, fort de 428 bureaux actuellement, dont neuf à Bruxelles et 27 en Wallonie. "Nos résultats montrent que notre modèle, qui donne un grand rôle aux agences locales, fonctionne", se félicite Marc Lauwers.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés