ING ferme 22 agences de plus en Belgique

©ANP

La banque ING Belgique a annoncé qu'elle allait supprimer 22 agences statutaires en 2020. Les syndicats dénoncent le non respect de la convention collective de mars 2017.

Ce jeudi, la banque ING Belgique a annoncé en conseil d'entreprise qu'elle allait supprimer 22 agences statutaires en 2020, en les fusionnant avec d'autres points de vente, a appris L'Echo. En outre, 4 agences seront franchisées.

Quels seront les autres accords conclus que la direction ne respectera pas à l’avenir?
Le front commun syndical

Les syndicats ont mal accueilli la nouvelle. Selon eux, "la convention collective du plan social signée le 29/03/2017 prévoit les agences qui restent statutaires. Vu le non-respect de cette CCT et l’esprit des négociations par la direction, les délégués du front commun syndical ont décidé d’arrêter immédiatement le conseil d’entreprise et d’informer le personnel de cette nouvelle annonce", ont indiqué les CGSLB, CNE et SETCa dans une communication commune au personnel.

"Quels seront les autres accords conclus que la direction ne respectera pas à l’avenir?", s'interrogent les représentants du personnel, qui annoncent vouloir "se concerter pour voir quelles actions doivent être entreprises". De son côté, ING a réagi en assurant qu'elle "respectera tous les engagements repris dans la convention collective de travail du 29 mars 2017".

Les agences visées

Voici la liste des agences statutaires concernées par ces nouvelles fermetures: 11 sont situées à Bruxelles, 7 en Wallonie et 4 en Flandre. La 3e colonne du document ci-dessous reprend les 22 agences qui disparaissent et la 4e colonne, les agences qui les absorbent.

Document interne à ING. ©DOC

Il faut rajouter à ces 22 agences fusionnées, 4 agences statutaires qui deviendront franchisées en 2020. Elles sont situées à Frameries, Bastogne (rue de Neufchâteau), Hornu et Zonhoven/Houthalen. 

La banque, qui mène depuis 2016 une restructration d'une ampleur inédite en Belgique (3.500 emplois supprimés – soit un job sur trois –, suppression du réseau Record Bank), a expliqué aux syndicats que l'objectif des mesures annoncées ce jeudi matin était de réaliser des synergies et d'augmenter le staffing dans les agences avec une charge de travail anormalement élevée et ce, sans réduction d’emploi dans la mesure où les 125 collaborateurs concernés seront réaffectés dans une autre agence statutaire. 

"L’évolution de notre réseau d’agences est à placer dans le contexte du changement continu du comportement de nos clients", a réagi la banque plus tard dans la journée. "Ceux-ci se rendent de moins en moins en agence et utilisent de plus en plus souvent les canaux digitaux pour régler leurs affaires bancaires." 

ING comptait 1.245 agences en Belgique (y compris le réseau Record Bank) en octobre 2016, au moment de déclencher sa restructuration géante. Le réseau compte aujourd'hui 640 agences, et donc 22 de moins fin 2020.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n