Publicité

ING rembourse aux Pays-Bas les intérêts trop perçus

©ANP

Après ABN Amro, c'est au tour d'ING de rembourser ses clients pour les intérêts trop perçus. La décision ne vise que les clients néerlandais. En Belgique, la législation est différente.

ING annonce qu'il va dédommager les clients ayant payé trop d'intérêts. Le groupe bancaire a ainsi provisionné quelque 180 millions d'euros au titre du 3e trimestre. Cette annonce vise les clients néerlandais qui avaient souscrit des prêts à la consommation renouvelables à taux variables.

Les clients pour lesquels la différence entre le taux d'intérêt variable et le taux d'intérêt moyen du marché est supérieure à 50 euros auront droit à un remboursement, dont le montant s'élèvera à 50 euros ou plus.

ING précise que ce dédommagement fait suite à certaines décisions de l'institut de plaintes financières Kifid concernant des produits similaires dans d'autres banques. Selon ce dernier, les clients pouvaient s'attendre à ce que le taux d'intérêt de ces produits reste en ligne avec les taux d'intérêt moyens du marché.

"Selon l’analyse d’ING aux Pays-Bas, dans les produits crédits renouvelables (Doorlopend Krediet), les paiements en plusieurs fois sur la carte de crédit (payment in installments on the credit card) et les produits de découvert (overdraft products), le taux d'intérêt n'était pas toujours en ligne avec le taux d'intérêt moyen du marché. ING y remédiera au cours de la période à venir", explique-t-on chez ING.

Les clients pour lesquels la différence entre le taux d'intérêt variable et le taux d'intérêt moyen du marché est supérieure à 50 euros auront droit à un remboursement, dont le montant s'élèvera à 50 euros ou plus. La banque elle-même estime que cela concerne environ 10 % de la clientèle totale.

ABN Amro et Rabobank ont ainsi déjà été priés d'indemniser des clients qui avaient payé trop d'intérêts sur un prêt.

10%
ING estime que cette décision de remboursement concerne environ 10% de la clientèle totale.

ABN et Rabo ont ouvert la voie

Selon ING, l'Association néerlandaise des consommateurs aurait répondu positivement à la proposition de compensation. Des discussions devraient se tenir pour préciser la mise en œuvre exacte et les détails du dispositif. L'objectif est d'aboutir avant la fin 2022.

ABN Amro a récemment conclu un accord avec cette association pour également dédommager ses clients pour les taux d'intérêt excessifs qu'elle a pratiqués depuis le 1er janvier 2008.

Elle a ainsi provisionné quelque 250 millions d'euros. Selon Banken.nl, les clients peuvent s'attendre à des compensations allant de 50 à 1.750 euros.

Rabobank estime que cette indemnisation touche 15% de son portefeuille clients. La banque s'était engagée cet été à fournir davantage d'informations d’ici au mois de décembre. Elle avait indiqué que les clients de la banque et de ses filiales Freo et Fideaal ne devaient faire aucune démarche.

Et en Belgique?

La décision d'ING ne vise nullement les clients belges. "En Belgique, le cadre légal des crédits est très différent", précise-t-on chez ING Belgique. "Les taux d'intérêt sur les crédits à la consommation ou les hypothèques sont limités par la réglementation. ING veille à respecter les dispositions en vigueur."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés