Publicité
Publicité

ING s'associe au Fonds européen d'investissement pour soutenir les PME

Les entreprises pourront profiter de financements d'ING jusqu'au 31 décembre 2022, assortis d'une garantie de 70% du Fonds européen d'investissement. ©Thierry du Bois

Les PME en difficultés pourront souscrire des prêts pour un total de 400 millions d'euros auprès d'ING Belgique et du Fonds européen d'investissement.

Après un partenariat noué début juin entre Triodos et le Fonds européen d'investissement (FEI) pour soutenir le secteur culturel, c'est au tour d'ING Belgique de s'associer au FEI. La banque belge entend ainsi renforcer sa capacité de prêts aux PME en difficultés à hauteur de 400 millions d'euros.

Détails des conditions

"Cette garantie permet à la banque d'accorder des prêts aux PME à des conditions plus favorables, ce qui peut contribuer à accélérer la relance de l'économie belge au lendemain de la crise Covid-19", lit-on dans un communiqué.

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du plan de relance de 540 milliards d'euros décidé par l'Union européenne suite à la pandémie du coronavirus.

Concrètement, les entreprises pourront profiter de financements jusqu'au 31 décembre 2022, assortis d'une garantie de 70% du FEI pour chaque nouveau prêt, jusqu'à un maximum de 7,5 millions d'euros par prêt.

Coup de pouce européen

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du plan de relance de 540 milliards d'euros décidé par l'Union européenne suite à la pandémie du coronavirus. La garantie du FEI est couverte par le Fonds européen de garantie.

Ce Fonds vient en aide aux entreprises en difficultés, mais qui, sans la pandémie, auraient été suffisamment solides pour obtenir un prêt. De quoi aussi partager le risque de crédit à l’échelle de l’Union européenne. Les pays participants peuvent aussi bénéficier de la note de crédit de la BEI.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés