KBC acquitté dans une affaire de blanchiment

KBC était accusé d'être coauteur du rapatriement de millions d’euros d’argent noir depuis la Suisse par la famille Engels. © Peter Hilz

Le bancassureur KBC était poursuivi au titre de coauteur d'un rapatriement d'argent noir depuis la Suisse. La justice l'a acquitté, mais pointe des négligences graves.

Le tribunal correctionnel de Gand a acquitté KBC qui était poursuivi pour une affaire de blanchiment. Le bancassureur était accusé d'être coauteur du rapatriement de millions d’euros d’argent noir depuis la Suisse par la famille Engels. Celle-ci est originaire de Lokeren, où elle détient une entreprise de portes et fenêtres.

Les membres de la famille Engels sont parvenus à conclure un règlement à l'amiable.

La justice reprochait à KBC banque et KBC Group d'avoir omis de signaler d'éventuelles infractions à la réglementation en matière de blanchiment. Quatre membres de la famille étaient également poursuivis, ainsi que leur avocat-fiscaliste.

"La décision du tribunal confirme que KBC a toujours respecté ses obligations légales et n'a jamais eu l'intention de faciliter le blanchiment d'argent."
KBC

Les membres de la famille Engels sont parvenus à conclure un règlement à l'amiable pour un montant de quelque six millions d'euros.

Le bancassureur et l'avocat fiscaliste avaient quant à eux demandé leur acquittement. Le tribunal correctionnel de Gand a finalement estimé que le service conformité avait fait son travail avec sérieux, tout en pointant des manquements et des négligences graves "non punissables" dans le chef de KBC.

Le parquet peut toutefois toujours faire appel de l'acquittement. Le ministère public avait pour sa part estimé que la banque avait fait preuve d'un manque délibéré d'organisation de sa politique de lutte contre le blanchiment d'argent.

Dans un communiqué, la direction de KBC affirme "avoir toujours été convaincue de n'avoir commis aucun crime". "La décision du tribunal confirme que KBC a toujours respecté ses obligations légales et n'a jamais eu l'intention de faciliter le blanchiment d'argent."

Ce dossier suscitera sans doute l'intérêt d'autres banques à travers le pays, des affaires similaires étant en cours devant plusieurs tribunaux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés