KBC poursuit ses cessions

KBC Groupe annonce ce matin avoir conclu avec QBE Insurance Group un accord sur la vente de la société de réassurance Secura SA. KBC Groupe informe également du rachat de sa branche Asian Equity Derivatives par Daiwa Capital Markets.

KBC Groupe et QBE Insurance Group ont conclu un accord sur la vente de la société de réassurance Secura SA. La transaction porte sur un montant de 267 millions d'euros, majoré des plus-values sur le portefeuille d’investissement et des bénéfices de l’exercice 2010 jusqu’à la finalisation de la transaction.

 Pour KBC, cette transaction impliquera une libération de capital de 139 millions d'euros, basée sur une estimation des gains et des profits pour l’exercice.

"Secura est une enseigne bien connue dans le secteur de la réassurance. Nous sommes heureux de lui avoir trouvé un partenaire qui apprécie ses qualités et son potentiel et qui saura les développer en lui fournissant les ressources nécessaires pour assurer son expansion dans le secteur de la réassurance" a commenté Johan Thijs, CEO de la division Belgique de KBC Groupe, par voie de communiqué. 

KBC souligne encore que les activités de réassurance de QBE et de Secura sont très complémentaires, ce qui permettra une expansion géographique pour les activités européennes existantes. L'effet de levier du partage des connaissances entre les deux sociétés offrira des opportunités de croissance, selon le groupe.

KBC était à la recherche d'un nouveau partenaire stratégique pour Secura pour maintenir les perspectives de croissance de cette société de réassurance.

Secura, qui emploie 86 personnes à Bruxelles, a contribué fin 2009 au bénéfice net consolidé de KBC Groupe pour 28,6 millions d'euros. Pour KBC, la vente de Secura à QBE aura pour conséquence une libération de capital de 139 millions d'euros. L'Australien QBE est implanté dans 47 pays et occupe plus de 13.500 personnes.

En outre, KBC Groupe informe aussi a conclu un accord avec Daiwa Capital Markets (la marque déposée au Japon est Daiwa Securities Capital Markets) en vue de la cession de ses activités Global Convertibles et Asian Equity Derivatives.

L’accord porte sur un montant approximatif de 1 milliard de dollars (USD) dont environ 0,2 milliard d'USD pour les équipes, l’infrastructure informatique et autres actifs, et environ 0,8 milliard d'USD pour  le portefeuille de négoce. Par cette acquisition, Daiwa renforcera notablement ses activités de produits dérivés en pleine croissance.

KBC Groupe, pour sa part, libère ainsi des ressources en capital d'un montant de plus ou moins 0,2 milliard d’USD annonce lundi un communiqué de presse.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés