L'appel de Jean-Paul Votron rejeté

©EPA

La Chambre bruxelloise des mises en accusations a rejeté le pourvoi en appel de Jean-Paul Votron contre son inculpation dans l'affaire Fortis.

La chambre des mises en accusation de Bruxelles s'est prononcée ce jeudi sur l'appel interjeté par l'ancien CEO de Fortis, Jean-Paul Votron, contre son inculpation, et a déclaré cet appel recevable mais non fondé, a indiqué jeudi Liliane Briers, porte-parole du parquet général. Il n'y a pas d'appel possible contre cette inculpation.

Par ailleurs, la chambre des mises a estimé que le juge d'instruction en charge du dossier n'avait commis aucune irrégularité en ce qui concerne la procédure d'inculpation.

Pour rappel, fin novembre, on avait appris que le juge d'instruction Jeroen Burm, qui instruit le dossier Fortis, avait inculpé Jean-Paul Votron. Deux autres anciens CEO de Fortis, Filip Dierckx et Herman Verwilst, l'ancien directeur financier Gilbert Mittler et l'ancien président du conseil d'administration de Fortis Maurice Lippens avaient eux aussi été inculpés. Ils n'auraient pas donné une image fidèle de la situation financière de Fortis durant la période 2007-2008.

L'augmentation de capital de Fortis serait elle aussi basée sur des informations incorrectes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés