L'Europe prolonge les garanties d'Etat de Dexia

©BELGA

Le schéma de garanties qui permet à Dexia de se financer sur les marchés est prolongé de 10 ans. La Belgique supportera près de 40 milliards d'euros de ces garanties.

La Commission européenne vient de remettre sa décision sur la prolongation des garanties d'État pour Dexia . Elle valide le système jusqu'à la fin 2031.

Depuis sa chute en 2011, le groupe bancaire résiduel bénéficiait des garanties des États belge et français afin de se financer sur les marchés et donc gérer son portefeuille financier jusqu'à extinction. Le plafond de cette garantie s’élevait en 2012 à 85 milliards d'euros. Au 20 septembre 2019, l’encours global de dette garantie de Dexia s’élevait à 63 milliards.

75 milliards
d'euros
Le nouveau plafond sera de 75 milliards, supportés pour près de 40 milliards par la Belgique.

Le nouveau plafond sera de 75 milliards, supportés pour près de 40 milliards par la Belgique 

En juin dernier, la demande de prolongation avait été introduite à l'Europe par la Belgique et la France. Initialement, le Luxembourg était aussi partie prenante dans ces garanties. Ce ne sera plus le cas. Sa quote-part de 3% sera répartie entre les deux autres Etats. La Belgique supportera 53% contre 47% pour la France.

Rémunération

Dans un communiqué, Dexia précise que la rémunération de cette garantie reste inchangée à 5 points de base par an sur les encours garantis; une rémunération payable mensuellement.

Néanmoins en cas de liquidation du groupe et pour autant que Dexia Crédit Local ne dispose plus de licence bancaire, cette commission pourrait être augmentée. "La tarification de cette commission sera progressive dès 2022 et atteindra un taux annuel de 135 points de base sur les encours en 2027."

Les États belge et français devront valider la garantie de financement de Dexia selon les procédures applicables dans chaque État

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés