"L'impact de la panne sur les résultats d'Argenta est négligeable"

Marc Lauwers, CEO d'Argenta ©Jonas Roosens

Marc Lauwers, CEO d'Argenta, l'affirme: le bug informatique qui a paralysé la banque en ligne pendant plusieurs jours a peu affecté les résultats de la banque anversoise. Les investissements et les taxes bancaires ont, eux, eu un impact.

On retiendra de ce premier semestre chez Argenta le bug informatique qui plusieurs jours durant a privé les clients de la banque anversoise d'un accès normal aux services bancaires en ligne. "Le lancement de la nouvelle plateforme bancaire ne s’est pas passé aussi bien que prévu," reconnaît aujourd'hui Marc Lauwers, CEO. "Mais l’impact sur les résultats est toutefois négligeable."

Pas d'effets de taille sur les résultats? À l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels, Argenta note toutefois une hausse de ses coûts liés aux investissements dans ses plateformes informatiques, à la numérisation et aux taxes bancaires. Le ratio coûts/revenus s'élève (taxes bancaires incluses) à 66%.

Le résultat net (ajusté) se tasse pour les six premiers mois passant de 77 millions d'euros en 2017 à 71 millions cette année.

Le résultat du pôle assurance recule, lui, de 33 millions à 28 millions. Dans un communiqué, la direction d'Argenta avance l'évolution "moins favorable des sinistres" comme explication. Le pays a en effet subi de violentes tempêtes en janvier dernier.

Argenta fait par ailleurs état de fonds récoltés toujours en croissance. Ils dépassent les 39 milliards d'euros. Les nouveaux crédits ont vu leur volume croître de 20% en Belgique, mais reculer de 9% aux Pays-Bas.  Au niveau des crédits hypothécaires, la banque affiche une part de marché de la production pour particuliers de 7,4% en Belgique et 1,5% aux Pays-Bas. Un portefeuille crédit qui s'illustre par une qualité décrite comme élevée.

Le revenu net d'intérêt s'établit à 265 millions d'euros. La distribution de produits commissionnés s'est élevée compte tenu des frais de gestion en hausse; de quoi permettre une contribution en hausse aux revenus (+13% à 49 millions). Fin juin, le montant total des produits d’investissement sous gestion s’élevait à 6,7 milliards d’euros.

Enfin, Marc Lauwers salue la solidité de l'enseigne avec une solvabilité et une liquidité importante. Le ratio CET1 (fully loaded) est de 24,2%. Le LCR (liquidité à court terme) s'élève à 195% pour un NSFR (liquidité à long terme) de 145%.

EDIT 16h35: Une précédente version de ce communiqué contenait une erreur. A la page 4, vous pouviez lire que "le total des fonds propres a augmenté de 11 millions d’euros". Or, cela devait être "a diminué". Vous trouverez ci-dessous le communiqué corrigé envoyé par Argenta.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content