La "banque des banques" a dénoué près de 240 millions de transactions en 2019

Euroclear a conclu l’année 2019 sur des chiffres records. La société de dépôt et de règlement/livraison de titres mobiliers a notamment profité de la volatilité des marchés ces derniers mois.

Euroclear a enregistré un résultat d’exploitation en hausse de 8% sur l’ensemble de l’exercice 2019, pour atteindre 1,435 milliard d’euros. Le bénéfice net a bondi de 34% et s’établit à 431 millions d’euros.

En conséquence, le conseil d’administration a arrêté un dividende par action de 82,4 euros, en hausse de 50% par rapport à 2018. "Nous atteignons un très bon rendement de dividende de 4,5%", souligne Bernard Frenay, CFO d’Euroclear Group.

Les revenus de commission ont progressé de 6%, notamment poussés par le développement commercial et la croissance des activités boursières.

Les revenus d’intérêts ont quant à eux augmenté de 13%, portés par les taux d’intérêt américains. La moitié du bilan du géant financier est en dollars américains.

Nombre record de transactions

837.000
milliard d'euros
Euroclear a dénoué 239 millions de transactions en 2019, pour une valeur de 837.000 milliards d'euros, soit dix fois la production économique mondiale annuelle.

Parmi les facteurs expliquant ces chiffres records figure notamment le volume de transactions : Euroclear a dénoué quelque 239 millions de transactions en 2019, pour un montant de 837.000 milliards d’euros, "soit environ 10 fois la production économique mondiale", précise l’entreprise.

La valeur des titres détenus en conservation pour les clients s’est en moyenne élevée à 30.100 milliards d’euros, soit une augmentation de 5%. A la fin de l’année, Euroclear Group détenait pas moins de 31.400 milliards d’euros d’actifs en conservation.

"Par la mise en œuvre cohérente de notre stratégie, nous continuons de développer notre activité en élargissant notre base clientèle et notre offre de produits tout en tirant profit des conditions de marché favorables", commente Lieve Mostrey, CEO d’Euroclear Group.

Perspectives en dehors de l'Europe

"Le marché chinois s’ouvre tranche par tranche, ce qui offre des perspectives."
Bernard Frenay
CFO d'Euroclear Group

L’entreprise explique ses bons résultats par plusieurs initiatives stratégiques, notamment celles visant à faciliter les investissements internationaux. Plusieurs accords ont ainsi été noués l’année dernière, notamment avec l’Égypte, l’Arabie saoudite ou encore la Chine. "Le marché chinois s’ouvre tranche par tranche, ce qui offre des perspectives", indique Bernard Frenay. "L’Inde constitue également un gros potentiel."

Globalement, les résultats d’Euroclear ont bénéficié de la volatilité des marchés, encouragée par un contexte international tendu.

Pour 2020, le groupe se montre confiant dans sa capacité à maintenir une croissance de ses revenus de 4%, "en fonction de la volatilité", et à juguler l’augmentation de ses coûts sous les 2%. "Nous devons continuer à gérer l’entreprise en bon père de famille et poursuivre nos investissements", conclut Bernard Frenay.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés