La démission du PDG de Boursorama peut-être liée à l'affaire Kerviel

Le PDG de la banque en ligne Boursorama (Société Générale), Hugues Le Bret, a démissionné de ses fonctions pour des "raisons personnelles", mais son départ serait lié à l'affaire Kerviel selon le site internet du Figaro.

La démission de M. Le Bret, 47 ans, a été acceptée par le Conseil d'administration de Boursorama, qui s'est réuni dimanche 3 octobre.

M. Le Bret a également renoncé à sa fonction d'administrateur du groupe.

Inès-Claire Mercereau a été cooptée à l'unanimité par le Conseil d'administration de Boursorama comme administrateur, et a été nommée PDG de la banque en ligne.

Sur proposition de Mme Mercereau, le Conseil a aussi confirmé Ramon Blanco dans ses fonctions de directeur général délégué de Boursorama.

Selon le site internet du Figaro, cette démission est liée à l'affaire Kerviel. M. Le Bret aurait préféré quitter le groupe Société Générale, en vue de la sortie jeudi de son livre sur cette affaire, alors que le jugement est attendu ce mardi.

M. Le Bret est un ancien proche de Daniel Bouton, ex-PDG de la Société générale, et a été pendant 10 ans directeur de la communication du groupe bancaire, notamment au moment de l'affaire Kerviel.

Son livre s'intitule: "la semaine où Kerviel a failli faire sauter le système financier mondial".

Toujours selon le site internet, le livre fourmille d'anecdotes et contient des révélations "suffisamment explosives pour que Hugues Le Bret préfère démissionner de la présidence de Boursorama et du groupe Société générale (qui contrôle 55% de Boursorama), pour disposer d'une liberté de parole totale".

M. Le Bret était PDG de Boursorama depuis le 1er janvier dernier.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés