Publicité
Publicité

La famille Frère investit le monde des fintech

Solarisbank permet à des tiers d'offrir leurs propres produits financiers en direct aux utilisateurs finaux, sous marque blanche. ©Photo News

La CNP de la famille Frère a participé à un tour de table de 190 millions d'euros autour de la plateforme berlinoise de services bancaires clés en main Solarisbank.

Fondée en 2016 à Berlin, Solarisbank fait figure de pionnière dans le monde du "Banking-as-a-Service", c'est-à-dire permettant à des tiers d'offrir leurs propres produits financiers (prêts, paiements, cartes...) en direct aux utilisateurs finaux, sous marque blanche.

+1
million d'utilisateurs
Solarisbank revendique plus d’un million d'utilisateurs en Europe via plus d'une cinquantaine de sociétés utilisant sa solution.

Le créneau est porteur puisque la jeune pousse revendique à ce jour plus d’un million de clients en Europe, via plus d'une cinquantaine de sociétés utilisant sa solution. Mieux, elle a même enregistré un quasi-doublement annuel de son chiffre d'affaires depuis sa création, pour atteindre 35 millions d'euros en 2020. Elle fournit aussi bien ses services en Allemagne qu'en France, en Italie et en Espagne.

Mais ses ambitions sont plus grandes encore. Ainsi, pour se déployer au Royaume-Uni, la fintech aux plus de 400 employés vient de lever quelque 190 millions d'euros, a-t-on appris, afin de financer l'acquisition de son homologue outre-Manche Contis.

L'opération valorise la société berlinoise à 1,4 milliard d'euros. Et ce, grâce au soutien notamment de la famille Frère, qui a participé pour un montant non divulgué au tour de table aux côtés d'acteurs du capital-risque via sa Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP).

À ce jour, Solarisbank a déjà levé quelque 350 millions auprès de poids lourds de la finance notamment tels que BBVA, ABN Amro ou encore Visa.

Du reste, comme dans le cas du chasseur de pépites londonien Stride, cet investissement semble s'inscrire dans une volonté de la CNP de renforcer son exposition à de nouveaux modèles d'affaires digitaux et de développer une certaine anticipation des grandes disruptions à venir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés