Publicité

La néobanque de Belfius et Proximus baptisée "Banx"

Marc Raisière (Belfius) et Guillaume Boutin (Proximus) placent beaucoup d'ambitions dans le projet Banx.

Attendu pour début 2021, le lancement du nouveau service développé conjointement par Belfius et Proximus, baptisé "Banx", devrait intervenir un peu plus tard.

On ne sait toujours pas grand-chose du partenariat stratégique entre Belfius et Proximus, annoncé en grande pompe au printemps dernier, mais le nom de cette coentreprise a fuité dans la presse ce mardi matin: "Banx". Proximus a dévoilé la nouvelle marque en interne. Contactés par nos soins, l'opérateur télécom et le bancassureur confirment l'information. L'appellation se réfère au mot anglais "bank", auquel est adjoint le "x" de Proximus.

Depuis l'officialisation de l'accord en juin, peu de détails ont filtré quant aux contours de ce projet. Présentée comme une première mondiale, Banx aiguise les ambitions de Guillaume Boutin et de Marc Raisière, respectivement CEO de Proximus et de Belfius.

Alors que l'offre devait être lancée au premier trimestre 2021, la deuxième vague de la pandémie retardera son démarrage de quelques mois, mais celui-ci demeure prévu pour le courant de l'année prochaine.

Banx doit proposer des offres télécoms aux épargnants de Belfius et un éventail de services bancaires aux clients de Proximus.

Bataille du premier écran

Banx doit proposer des offres télécoms aux épargnants de Belfius et un éventail de services bancaires aux clients de Proximus, mais on n'en sait pas plus sur les produits qui seront concrètement proposés ni sur les tarifs qui seront appliqués.

Belfius, totalement détenue par l'État, et Proximus, dont 53% des parts appartiennent aux autorités fédérales, entendent gagner la bataille du premier écran avec ce service, qui doit se positionner parmi les apps les plus populaires de Belgique. Belfius se targue depuis plusieurs années d'avoir développé une des meilleures applications bancaires du continent, tandis que Proximus peut capitaliser sur sa position de leader belge des services télécoms.

Belfius mise depuis plusieurs années sur les services "beyond banking", en offrant des possibilités dépassant largement le domaine bancaire de son app. Le bancassureur a notamment pris une participation dans Immovlan cette année, après avoir conclu un accord avec une coopérative pour proposer une offre de petits travaux dans le bâtiment via son application.

À découvrir en podcast | "Dans 10 ans, Proximus sera un Gafa belge"

Dans ce podcast, le CEO de Proximus expose sa vision à 10 ans et plaide pour une revanche des acteurs numériques locaux sur les géants américains de la tech.

Ecoutez le podcast avec Guillaume Boutin

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés