La néobanque N26 se retire du marché britannique

Le Brexit a fait une nouvelle victime côté britannique: N26. La néobanque allemande a en effet annoncé se retirer du marché britannique.

La néobanque en ligne allemande N26 a annoncé ce mardi se retirer du marché britannique, conséquence du divorce du Royaume-Uni avec l'Union européenne effectif depuis fin janvier. "Nous respectons complètement la décision politique. Elle a toutefois pour conséquence que N26 ne pourra plus servir ses clients au Royaume-Uni et va quitter ce marché", a expliqué son directeur des opérations bancaires Thomas Grosse dans un communiqué.

La décision ne concerne que le marché britannique et ne remet pas en cause les ambitions de la banque berlinoise qui veut devenir un champion du paiement sur mobile, ajoute-t-il. La banque a récemment levé 300 millions de dollars pour s'implanter sur le marché américain. Le jeune groupe revendique plus de 5 millions de clients dans une vingtaine de pays européens selon le communiqué et veut devenir la première banque mobile mondiale.

"Nous remercions nos centaines de milliers de clients britanniques", a déclaré Will Sorby, dirigeant de la banque au Royaume-Uni. Tous les comptes clients fonctionneront jusqu'au 15 avril. N26, lancée en 2015 en Allemagne et Autriche, permet d'ouvrir un compte en quelques minutes à partir d'un smartphone ou d'un ordinateur et de disposer d'une carte bancaire gratuite. Elle est l'une des nombreuses néobanques, apparues au début des années 2000, qui renoncent à exploiter un réseau d'agences classiques et proposent des frais bancaires drastiquement réduits.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés