La plateforme numérique de Belfius s'associe avec une coopérative pour les petits travaux

©BELGAIMAGE

Belfius poursuit le développement de sa plateforme Jaimy après avoir conclu un accord avec la coopérative bruxelloise JobYourself Baticrea. Des dizaines de jeunes entrepreneurs dans le secteur de la construction peuvent maintenant entrer en relation avec des milliers de clients potentiels.

Lancée à l'automne 2018 par Belfius, Jaimy est une plateforme numérique qui permet de faire le lien entre les propriétaires d'un bien immobilier et les professionnels de la construction et de la rénovation dans une dizaine de catégories (menuiserie, électricité, peinture, etc.). A l'heure actuelle, plus de 5.000 clients ont utilisé ce service via lequel ils ont trouvé une solution parmi les quelque 2.000 artisans/ouvriers inscrits, indique Christophe Nottebaert, CEO de Jaimy.

Quand un particulier a une réparation ou des petits travaux à effectuer en urgence, il n'est pas toujours facile de mettre la main sur un professionnel directement disponible. Certains entrepreneurs vous répondent parfois qu'ils ne se déplacent pas pour une facture de moins de 5.000 euros
Christophe Nottebaert
CEO Jaimy

Le service est disponible, via l'application mobile de Belfius, sur l'ensemble du pays. Après presqu'un an de fonctionnement, certains défis sont apparus, notamment à Bruxelles. "Quand un particulier a une réparation ou des petits travaux à effectuer en urgence, il n'est pas toujours facile de mettre la main sur un professionnel directement disponible. Certaines sociétés vous répondent parfois qu'elles ne se déplacent pas pour une facture de moins de 5.000 euros", explique Christophe Nottebaert.

Le partenariat noué avec Baticrea doit permettre d'apporter une solution à ce type de problème. La coopérative d'activités fait du portage entrepreneurial et accompagne pendant dix-huit mois des jeunes entrepreneurs ou des travailleurs plus mûrs qui se sont lancés dans une reconversion. "Nous leur apportons notre aide en matière de formation technique, de comptabilité, d’administration ou encore de communication", étaye Jean-Olivier Collinet, administrateur délégué de Baticrea.

Pendant leur coaching, les entrepreneurs en herbe ne doivent pas changer de statut et profitent des services offerts par l'association (numéro d'entreprise, service comptable, etc.). Garant de la qualité des prestations, Baticrea propose en retour un cadre sécurisé aux clients. A l'instar de l'application Uber, ceux-ci ont la possibilité de noter en ligne la qualité du travail accompli.

Une opération win-win

Une fois enregistrés, les entrepreneurs ont accès aux demandes de prestations en fonction de leur type et de leur localisation. Si une mission les intéressent, ils versent une commission à Jaimy pour obtenir les données du client et le contacter. Le principal problème des nouveaux indépendants étant de se constituer un portefeuille de clients, l'opération est qualifiée de win-win par les deux parties.

Fondée il y a cinq ans, Baticrea se targue aujourd'hui d'avoir chaperonné quelque 200 personnes jusqu'au statut d'indépendant. "Quand nous avons commencé, on aurait jamais imaginé être un jour soutenu par une banque comme Belfius", sourit Jean-Olivier Collinet. Grâce à sa présence sur l'application mobile Jaimy, la coopérative ambitionne de doubler son nombre d'accompagnements prochainement, en suivant le rythme de la croissance des prestations. 

Belfius poursuit ainsi le développement de sa plateforme Jaimy, qui est sa première incursion dans les services non bancaires et assurantiels. De nouvelles annonces devraient suivre en septembre avec l'ambition de proposer de nouveaux produits et de créer de nouvelles relations commerciales pour, in fine, générer de nouvelles sources de revenus.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect