Le confinement booste les revenus d'Argenta

©Siska Vandecasteele

Les clients d'Argenta ont profité du confinement pour épargner davantage, mais également investir dans des fonds. Les revenus de commissions ont fortement progressé.

Malgré les taux bas persistants, la fin du woonbonus en Flandre, la pandémie et la crise économique, Argenta a enregistré un bénéfice net de 94 millions d'euros au cours du premier semestre, soit une augmentation de 22% par rapport à 2019.

Les clients de la banque familiale anversoise ont ainsi épargné quelque 1,6 milliard d'euros sur leurs livrets. Une tendance que les autres banques belges remarquent également à la suite du confinement.

Les épargnants ne se sont cependant pas contentés de thésauriser, ils ont également profité de la période pour investir leurs avoirs. Au total, un montant de 671 millions d'euros a été versé dans des fonds bancaires ou d'assurances. Ces placements ont permis de faire grimper les revenus de commission de 45% à 71 millions d'euros.

L'épargne qui s'accumule est une arme à double tranchant, estime le CEO de la banque Marc Lauwers. Elle améliore la liquidité, mais met les bénéfices sous pression. Le taux d'intérêt minimum légal est de 0,11% en Belgique, mais les banques doivent payer la BCE pour leurs excédents de trésorerie. Les établissements de crédit belges doivent également s'acquitter de la taxe bancaire. Toutes ces raisons font que la banque anversoise entend proposer pour la première fois des comptes à vue payants.

Argenta a provisionné 15 millions d'euros pour faire face aux réductions de valeur de ses crédits hypothécaires, un montant bien en dessous de ce que mettent de côté les grosses enseignes, notamment en raison de leur exposition sur les crédits professionnels.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés