Le dossier Spaar Select clos sur un accord à l'amiable

Audience du tribunal d'Anvers dans le dossier Spaar Select. ©BELGA

Les investisseurs grugés de Spaar Select pourront récupérer une partie de leur capital initial. L'accord porte sur un total de 12,5 millions d'euros à se partager entre 500 personnes.

Après une bataille juridique de 14 ans, 500 investisseurs lésés de la faillite de Spaar Select ont accepté une transaction à l'amiable de 12,5 millions d'euros en échange de l'arrêt des poursuites, selon Het Laatse Nieuws et De Morgen.

Le dossier Spaar Select concerne des produits de leasing d'actions et des prêts hypothécaires à risques, présentés comme sûrs, qui auraient été vendus entre 2000 et 2003, sans licence, par le courtier d'assurance et de crédit. Des centaines de familles ont été lésées et se sont retrouvées menacées de perdre leur maison.

Spaar Select et d'autres prévenus ont été condamnés en première instance en 2011, puis acquittés en appel.

Les investisseurs grugés avaient entamé une procédure civile et pourront récupérer une partie de leur capital initial. Certains ne cachent toutefois pas leur déception. "Je vais recevoir à peine 31.000 euros sur 140.000. Mais nous n'avions pas le choix", réagit l'une des victimes, également en colère contre l'avocat qui les assistait. "Il nous a fait de vaines promesses durant 14 ans."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés