Les attentes des analystes pour KBC et ING

©REUTERS

Les banques KBC et ING publient leurs résultats ce jeudi. Voici l'essentiel des avis de Berenberg sur les deux groupes, et des analystes d'ING sur KBC.

Les résultats trimestriels de KBC et ING, deux poids lourds du Bel 20, attendus ce jeudi, donneront-ils du ressort à leurs cours de bourse? Ces derniers jours, les actionnaires des deux groupes bancaires ont plutôt fait grise mine: étant donné que les banques européennes qui ont déjà dévoilé leurs chiffres du deuxième trimestre ont acté des provisions élevées pour faire face aux risques de défauts sur crédits liés à la crise économique, l'action KBC a perdu environ 10% en quinze jours, tandis qu'ING a reculé de quelque 7% dans le même laps de temps.

8 €
Objectif de cours de Berenberg pour ING
Les analystes de Berenberg voient l'action ING monter à 8 euros d'ici un an, soit une progression de près de 30% par rapport au cours actuel de 6,18 euros.

ING reste néanmoins la banque préférée des analystes de Berenberg, qui recommandent d'"acheter" l'action du groupe néerlandais, en lui fixant un objectif de cours de 8 euros d'ici un an. Selon eux, la qualité du portefeuille de crédits d'ING pourrait être meilleure qu'estimé par le marché car la banque n'a pas donné de prévisions à ce sujet alors que cet aspect des comptes des banques préoccupent les investisseurs depuis le début de la saison des résultats. Berenberg se dit confiante dans la qualité des prêts d'ING et pense que, compte tenu des faibles attentes du marché à cet égard, cela pourrait soutenir l'action.

Prévisions de KBC attendues stables

En ce qui concerne KBC, les analystes de Berenberg sont plus mesurés. Ils conseillent de conserver l'action du groupe bancaire belge et lui assignent un objectif de cours de 55 euros. Selon eux, KBC a l'avantage d'être la banque la mieux capitalisée du Benelux mais les attentes du marché sont trop élevées. Berenberg estime que les investisseurs sont trop optimistes quant au niveau des revenus trimestriels de KBC. La banque d'investissement estime dès lors qu'il vaut mieux attendre un meilleur moment pour être à nouveau à l'achat sur le titre.

Les analystes d'ING pensent que KBC maintiendra ses prévisions en matière de dépréciations, de revenus nets d'intérêts et de gestion des coûts.

Les analystes d'ING sont plus enthousiastes à l'égard de l'action du groupe belge: ils recommandent de l'"acheter" et lui assignent un prix cible de 61 euros dans douze mois. Selon eux, il faudra surtout être attentif aux prévisions de dépréciations de KBC qui, selon le scénario central, devraient être de l'ordre de 1,1 milliard d'euros en 2020. Les analystes d'ING suivront aussi de près les perspectives de KBC en matière de revenus nets d'intérêts, qui devraient atteindre environ 4,3 milliards d'euros cette année. D'après eux, il faudra aussi tenir à l'œil la gestion des coûts, attendus en baisse de 3,5% en 2020. ING pense que le groupe belge maintiendra ses prévisions à l'égard de ces trois postes importants.

Réponse à ces questions jeudi, dès 7h pour KBC et à 7h30 pour ING.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés