Les banques britanniques ont besoin de 29,5 milliards

Mervyn King, gouverneur de la Banque d'Angleterre - Bloomberg/Simon Dawson

Les banques britanniques doivent lever 25 milliards de livres (29,5 milliards d'euros) de capitaux supplémentaires pour être en mesure de supporter d'éventuelles pertes et de poursuivre l'octroi de crédit, a annoncé mercredi le Comité de politique financière de la Banque d'Angleterre (BoE).

Le comité, chargé de la surveillance des risques systémiques, précise que l'objectif des banques dans l'immédiat doit être d'atteindre d'ici la fin de l'année un ratio de solvabilité "core Tier 1", sur la base des règles de Bâle III, d'au moins 7% des actifs pondérés des risques.

Certaines banques disposent déjà des capitaux nécessaires pour atteindre cet objectif mais "pour celles qui ne les ont pas, le manque de capitaux cumulé à la fin 2012 était d'environ 25 milliards de livres", dit le comité dans un communiqué.

Le rapport ne précise les noms des banques concernées.

L'information favorisait la hausse des valeurs bancaires à la Bourse de Londres. Vers 9h55 GMT, le secteur gagnait 0,56% et la hausse atteignait 3,8% pour Lloyds Banking ou 1,82% pour Royal Bank of Scotland, deux groupes dont l'Etat est actionnaire.

Les quatre principales banques britanniques, Lloyds, RBS, HSBC et Barclays détiennent 74% des dépôts.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect