Les banques italiennes seront aidées par l'Europe

©REUTERS

La Commission européenne a annoncé mardi soir qu'un accord avait été conclu avec l'Italie pour aider les banques italiennes à céder leurs créances douteuses.

La Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, et le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan, sont parvenus mardi soir à trouver un accord sur un mécanisme de garantie pour les crédits en souffrance des banques italiennes en difficulté. 

"Il a été trouvé un accord avec l'UE sur le mécanisme de garantie pour les crédits en souffrance" des banques en difficulté, a déclaré M. Padoan, à l'issue d'une réunion de près de cinq heures à Bruxelles avec Mme Vestager. Celle-ci a ajouté que "les garanties doivent être fixées au prix du marché et ne constituent donc pas une aide publique".

Les modalités techniques seront finalisées dans les prochaines heures.

201 milliards d'euros

Le gouvernement de Matteo Renzi et Bruxelles ont engagé il y a près d'un an des discussions sur les mesures susceptibles d'aider les banques à se délester d'une partie de leurs portefeuilles de créances douteuses, qui représentent un montant total de 201 milliards d'euros.

Le gouvernement italien avait dû renoncer au projet de "bad bank" - une structure de défaisance chargée de récupérer une partie des crédits en souffrance, afin d'apurer les bilans des banques italiennes - qui aurait été incompatible avec les règles européennes sur les aides d'Etat.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés