Publicité
Publicité
edito

Les banques pourraient en faire davantage

Dans la crise actuelle, chacun doit absorber, à son niveau, l’élévation des prix et les secousses économiques qui en dérivent. Pour l’heure, les citoyens, les entreprises, l’État se répartissent la charge. Les banques n’auraient-elles pas, elles aussi, leur rôle à jouer?