Publicité
Publicité

Les comptes à taux négatif rapportent gros aux banques

Les banques belges ont engrangé, depuis un an et demi, pas moins de 165 millions d’euros de recettes en imputant un taux d’intérêt négatif sur les comptes trop bien garnis, comme nous l’apprennent les chiffres dévoilés par le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V).