Les crédits aux entreprises ont terminé 2019 en berne

Le quatrième trimestre 2019 a été marqué par un recul de la demande de crédits d'entreprises (-6,4%). Il s'agit de la quatrième baisse consécutive.

Les entreprises semblent avoir été plus frileuses pour demander des crédits au quatrième trimestre 2019, ce qui n'a pas empêché le montant total des crédits d'atteindre un record. Les taux de refus ont été faibles l'an dernier, soulignent les banques.

Plus de 163 milliards d'euros de crédits sont octroyés aux entreprises belges. Tels sont les derniers chiffres publiés par Febelfin et arrêtés à la fin de l'année 2019. "Un nouveau record a été enregistré malgré que les entreprises aient demandé moins de crédits au quatrième trimestre de 2019 qu'au cours du même trimestre de l'année précédente", se targue-t-on au sein de la fédération financière.

5%
des entreprises
Début de 2020, 5% des entreprises jugeaient les conditions de crédit défavorables. Elles étaient 4,7% à le penser en octobre 2019 et 4% en juillet.

Le quatrième trimestre a été marqué, en effet, par un recul de la demande (-6,4%). Il s'agit de la quatrième baisse consécutive. Le tassement est encore plus marqué au cours de cette période en termes de montants demandés (-7,2%). Dans ce cas, il s'agit du cinquième recul consécutif. 

Les cordons des bourses un peu déliés

Au final, le nombre de crédits octroyés a connu une légère augmentation (+1,4%) au dernier trimestre avec une croissance semblable au niveau des montants (+1,3%).

Autre point souligné par la fédération, le niveau particulièrement bas du taux de refus. Cette tendance ne semble toutefois pas se maintenir, car au début de 2020, 5% des entreprises jugeaient les conditions de crédit défavorables. Elles étaient 4,7% à le penser en octobre 2019 et 4% en juillet.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés