Les distributeurs de billets d'Argenta piratés

Les distributeurs d'Argenta ont déjà été la cible de malfaiteurs par le passé. ©Siska Vandecasteele

La banque anversoise a temporairement désactivé une partie de ses automates après plusieurs tentatives de piratage dans la région anversoise.

La malchance poursuit Argenta. Alors que les ditributeurs automatiques de billets (DAB) de la banque avaient fait l'objet de violentes attaques en 2019, ils sont aujourd'hui ciblés par des pirates informatiques.

L'enseigne anversoise a désactivé cette semaine plusieurs de ses automates, après que des criminels ont ténté de s'introduire dans le système informatique du distributeur. Des méfaits intervenus dans la province d'Anvers, notamment à Borsbeek, depuis le week-end dernier, et dont on ignore s'ils se sont avérés fructueux et quel en était le butin.

Argenta refuse de communiquer à ce sujet pour des raisons de sécurité. Le parquet anversois a pour sa part confirmé que plusieurs tentatives de ce type ont eu lieu ces derniers jours et a ouvert une enquête. "Nous ne sommes pas en mesure de donner plus d'informations à ce sujet en ce moment", a commenté une porte-parole du ministère public.

Les malfaiteurs auraient visé un type spécifique de distributeur, c'est pourquoi la banque a décidé de désactiver temporairement toutes les machines similaires.

"Jackpotting"

Selon plusieurs spécialistes, il s'agit de la première tentative de pirater des DAB en Belgique. Le phénomène n'est cependant pas nouveau. Il y a trois ans, plusieurs établissements allemands ont été victimes de ce type de procédé, baptisé "jackpotting", par lequel les auteurs introduisent un malware dans l'automate.

Les automates d'Argenta avaient été l'objet de plusieurs attaques à l'explosif en 2019.

Pour ce faire, ils doivent retirer une partie de la machine afin d'accéder à un port USB par lequel ils téléchargent le logiciel malfaisant. Lorsque leur manoeuvre fonctionne, ils peuvent vider le distributeur de tous les billets qu'il contient.

Argenta voit une nouvelle fois ses ATM faire la une de l'actualité. L'année passée, la banque avait été contrainte de débrancher tous ses distributeurs après une série d'attaques à l'explosif visant à s'en approprier le contenu. Seulement une partie des machines ont été remis en fonction.

En novembre dernier, Argenta s'était uni à Axa Banque, Crelan vdk et bpost pour créer JoFiCo, un réseau commun de distributeurs de billets qui va remplacer ceux propres à chaque enseigne. Quelques semaines plus tard, Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC annonçaient une initiative similaire, qui doit aboutir à la disparition des DAB au sein des agences des quatre établissements bancaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés